Alphonse Crépinet
Projet pour le nouvel opéra

Nouvel Opéra, vue et perspective. Projet pour le concours ouvert en 1860 pour le Nouvel Opéra de Paris
Alphonse-Nicolas Crépinet (1826-1892)
Nouvel Opéra, vue et perspective. Projet pour le concours ouvert en 1860 pour le Nouvel Opéra de Paris
1861
Mine de plomb et aquarelle
H. 51 ; L. 69 cm
© RMN-Grand Palais (Musée d'Orsay) / René-Gabriel Ojéda

Projet pour le nouvel opéra, vue perspective


Le concours pour le nouvel Opéra, lancé en 1860 par Napoléon III, est devenu mythique. Pour la première fois depuis presque vingt ans, l'Etat se décidait à organiser une procédure basée sur la compétition, suite aux conseils de Viollet-le-Duc. L'heureux élu, après deux tours de vote, fut un inconnu d'alors nommé Charles Garnier. Ce concours reconnu "d'utilité publique" avait pour objectif de remplacer l'opéra situé rue Le Peletier, jugé exigu et à la sécurité insuffisante en terme d'issues de sortie et de dégagement des voies de circulation. Il donna lieu à 171 projets ! Celui d'Alphonse-Nicolas Crépinet, présenté conjointement avec Alphonse Botrel, fut classé second et l'architecte le signa à son retour du jury de façon à en faire un dessin de référence.

Ce dessin fut jugé austère par la critique, parce que trop harmonieux peut-être. En effet, c'est par une double rangée de galeries élégantes, dans un corps de bâtiment convexe, que s'ouvre l'édifice au public qui rentre par un avant-corps droit surmonté d'un double fronton cintré. La seconde partie de l'édifice, que le dessin en perspective montre bien, épouse une forme rectangulaire pour recevoir la scène et la salle, tandis que la dernière partie consacrée aux lieux de théâtre, peu visible sur le dessin, reprend une forme courbe, de moindre taille. Les références sont encore nettement empreintes de l'antiquité classique (colonnes, arcades, fronton) et de l'architecture italienne (loggia, baies couronnées d'un fronton, groupes sculptés). Crépinet venait de participer l'année précédente au concours pour le tombeau de Napoléon 1er, il travaillera ensuite au projet de l'Opéra comique.


Augmenter la taille du texte Réduire la taille du texte Envoyer à un ami Imprimer
Facebook
Google+DailymotionYouTubeTwitter