Maurice Denis
Soir d'octobre

Soir d'octobre [panneau pour la décoration d'une chambre de jeune fille]
Maurice Denis (1870 - 1943)
Soir d'octobre [panneau pour la décoration d'une chambre de jeune fille]
1891
Huile sur toile
H. 37,5 ; L. 58,7 cm
© RMN-Grand Palais (Musée d'Orsay) / Hervé Lewandowski

Soir d'octobre [panneau pour la décoration d'une chambre de jeune fille]


Peint en 1891, Soir d'octobre date du moment clé où l'art de Denis se fait plus synthétique. Il appartient au groupe des jeunes Nabis, qui se préoccupe surtout de peintures décoratives comme en témoigne le peintre Jan Verkade : "un cri de guerre fut lancé d'un atelier à l'autre : plus de tableaux de chevalets [...] il n'y a que des décorations".

En 1892, au 8e Salon des Indépendants, l'oeuvre est d'ailleurs présentée avec 3 autres tableaux (Soir de Septembre, Avril et Juillet), la série étant intitulée Sujet poétique (quatre panneaux pour la décoration d’une chambre de jeune fille). Bien que l'hiver soit omis, cet ensemble a souvent été interprété comme un cycle des Saisons, thème déjà traité par Poussin, Boucher ou encore Cézanne et qui sera abordé par Vuillard en 1892. On a pu aussi y voir la représentation symbolique de quatre moments de la vie d'une femme. Dans Soir d'octobre, il s'agirait de l'engagement. La jeune femme représentée dans une robe rose est probablement Marthe Meurier, la future épouse du peintre, accompagnée de sa soeur Eva. Comme une offrande faite à sa fiancée, cette scène hautement symboliste évoque les émois du jeune peintre.

La palette de tons nacrés et mordorés, traités en dégradés, crée un chromatisme raffiné qui contribue à la sérénité de l'ensemble. Par le jeu subtil des arabesques des silhouettes féminines et par les lacis très japonisants des écorces de marronniers, Maurice Denis se révèle ici l'un des initiateurs de l'Art Nouveau.


Augmenter la taille du texte Réduire la taille du texte Envoyer à un ami Imprimer
Facebook
Google+DailymotionYouTubeTwitter