Alphonse Gosset
Théâtre de Reims

Théâtre de Reims, façade principale, élévation
Alphonse Gosset (1835-1914)
Théâtre de Reims, façade principale, élévation
Entre 1866 et 1873
Plume et encre, aquarelle, rehauts de gouache blanche
H. 75 ; L. 90,7 cm
© RMN-Grand Palais (Musée d'Orsay) / Gérard Blot

Théâtre de Reims, façade principale, élévation


L'édification du théâtre de Reims donne lieu à un concours en 1866, remporté par Alphonse Gosset, qui fut l'élève de son père Pierre-Louis Gosset et de Charles Questel à l'Ecole des Beaux-Arts. Etabli à Reims, il construit de très nombreux édifices publics (palais de justice, hôtel des postes et télégraphes, hospice, orphelinat, mairies, écoles) ainsi que de nombreux établissements de champagne, parmi lesquels les bâtiments de la maison Pommery en 1901, et nombre de villas, fermes, châteaux.



Le théâtre de Reims est inauguré le 3 mai 1873. Il s'inspire de l'Opéra de Paris, oeuvre de Charles Garnier, dont on retrouve l'influence dans la gradation des toits (foyer, salle, scène) et dans l'organisation et le décor de la façade. C'est une belle salle de 1200 places. Gosset est passionné par ce type de programme architectural et publie en 1866 un important Traité de la construction des théâtres.
Les bombardements que subit la ville de Reims en septembre 1914 endommagent considérablement le théâtre dont le lustre et la coupole s'effondrent. Un incendie ajoute encore au délabrement de l'édifice et, à la fin de la guerre, seule subsiste la façade. La restauration, entreprise après la guerre, s'achève en 1931, mais le théâtre est notablement modifié dans ses espaces intérieurs. Ce grand dessin restitue donc l'état originel de l'un des monuments emblématiques de la ville.


Augmenter la taille du texte Réduire la taille du texte Envoyer à un ami Imprimer
Facebook
Google+DailymotionYouTubeTwitter