Giovanni Giacometti
Vue de Capolago

Vue de Capolago
Giovanni Giacometti (1868-1933)
Vue de Capolago
Vers 1907
Huile sur toile
H. 51,5 ; L. 60 cm
© DR - RMN-Grand Palais (Musée d'Orsay) / Hervé Lewandowski

Vue de Capolago


Moins connu en France que ses fils Alberto et Diego, Giovanni Giacometti fut pourtant une figure marquante de la scène artistique suisse au début du XXe siècle. De retour en Suisse après un séjour à Paris pour poursuivre ses études commencées à Munich, le jeune Giacometti rencontre Giovanni Segantini, qui deviendra son véritable mentor. Si durant toute sa carrière, Giacometti reste attaché à la représentation de paysages alpins que le maître lui a appris à regarder, il s'éloigne de la technique divisionniste de ce dernier comme le montre cette Vue de Capolago réalisée vers 1907.

Le peintre est alors en pleine période de recherche. En effet grâce à son ami le peintre Cuno Amiet, Giacometti a découvert non seulement l'oeuvre de Paul Gauguin mais surtout celle de Vincent van Gogh. On voit combien l'influence de ce dernier fut déterminante pour Giacometti dans l'utilisation de couleurs des plus expressives mais également dans la touche. Les longues stries colorées utilisées dans ce paysage sont un écho direct aux touches en forme de bâtonnets du peintre hollandais. Si Giacometti reste encore attaché à la représentation de la nature, il abandonne cependant toute anecdote et tout illusionnisme. Son langage pictural devient des plus synthétique et sa palette des plus audacieuse.

Le tableau est présenté dans son cadre original, blanc en bois, typique de ceux utilisés par le peintre depuis sa découverte du néo-impressionnisme. Ce choix montre l'attention particulière que l'artiste porte à la perception de la couleur.


Augmenter la taille du texte Réduire la taille du texte Envoyer à un ami Imprimer
Facebook
Google+DailymotionYouTubeTwitter