Augustus Saint-Gaudens
Amor Caritas

Amor Caritas
Augustus Saint-Gaudens (1848-1907)
Amor Caritas
1885
Haut-relief en bronze
H. 264 ; L. 127 ; P. 30 cm
© RMN-Grand Palais (Musée d'Orsay) / DR

Amor Caritas


Cette grande figure funéraire d'ange ailé constitue l'aboutissement d'un thème récurrent dans l'art de Saint-Gaudens, l'un des plus célèbres sculpteurs américains du XIXe siècle, et l'achèvement d'une recherche sans cesse reprise. Le relief du musée d'Orsay procède en effet d'un des anges modelés vers 1880 pour la tombe de la famille Morgan, commande qui ne fut jamais réalisée, et des cariatides de la cheminée de l'hôtel new-yorkais de Cornélius Vanderbilt II (1881-1883).

Le visage de l'ange dérive des traits réguliers de Davida Johnson Clark, modèle et maîtresse de Saint-Gaudens depuis le début des années 1880. La passiflore, (l'espèce représentée est une Passiflora coerulea, originaire d'Amérique), dont une guirlande orne la taille et la chevelure de l'ange, renvoie à une symbolique peut-être plus christique que strictement funéraire. En effet, il était communément admis que la structure de cette fleur symbolisait les différents instruments de la passion du Christ.

Le relief, fondu en France, fut acquis pour le musée du Luxembourg, honneur suprême réservé alors aux artistes vivants. Le symbolisme poétique de cette figure féminine d'une grave délicatesse et le rappel de la sculpture de la Renaissance italienne font de ce relief une des oeuvres majeures de la sculpture américaine.




Augmenter la taille du texte Réduire la taille du texte Envoyer à un ami Imprimer
Facebook
Google+DailymotionYouTubeTwitter