Ville Vallgren
La Douleur

La Douleur
Ville Vallgren (1855-1940)
La Douleur
Vers 1893
Relief en calcaire
H. 35 ; L. 24,4 ; P. 5,5 cm
© RMN-Grand Palais (Musée d'Orsay) / Gérard Blot

La Douleur


Comme beaucoup d'artistes nordiques, le Finlandais Ville Vallgren s'inspira de la légende du Kalevala. Ces poèmes populaires, qui racontent l'épopée du peuple finlandais, ont été recueillis et transcrits en 1835. La Douleur se réfère aux chants 3 et 4 : Väinämöinen, fils de la déesse Ilmatar, est défié par Joukahainen. Battu, Joukahainen doit, pour avoir la vie sauve, promettre à Väinämöinen la main de sa soeur Aino. Folle de douleur, Aino préfère se noyer dans la mer, où elle se transforme en poisson.

Vallgren a taillé la figure en très faible relief, dans une pierre calcaire qu'il a revêtue d'une polychromie aux tons pastels, sur un fond bleu. Le traitement de la chevelure ondulée fait écho aux vagues de la mer. C'est la métamorphose qui a intéressé l'artiste : de fait, cette poignante scène de suicide devient un séduisant motif décoratif.

Ville Vallgren a passé trente-six ans de sa vie en France, où il a surtout pratiqué les arts décoratifs. C'est l'un des meilleurs représentants scandinaves de l'Art nouveau international.




Augmenter la taille du texte Réduire la taille du texte Envoyer à un ami Imprimer
Facebook
Google+DailymotionYouTubeTwitter