Aimé-Jules Dalou
Grand paysan

Le grand paysan
Aimé-Jules Dalou (1838-1902)
Le grand paysan
1897-1902
Bronze
H. 197 ; L. 70 ; P. 68 cm
© RMN-Grand Palais (Musée d'Orsay) / René-Gabriel Ojéda

Grand paysan


A partir de 1889, Jules Dalou conçoit un "Monument aux ouvriers". Allant dans les champs, les mines, les usines, il multiplie les études, dessinées ou modelées. En 1896, une maquette montre une colonne, avec à sa base douze niches abritant des statues de travailleurs et à son sommet un "Paysan retroussant sa manche". L'ensemble aurait mesuré 32 m de haut !
Le monument ne sera jamais érigé. En 1902, lorsque Dalou meurt, seul le "Paysan" est achevé. Exposé à titre posthume, il crée une forte impression. Ce n'est pas un bel athlète posant à l'antique, mais un vrai paysan, au corps déformé par le labeur, saisi dans un moment de pause. Cependant, l'attitude reste noble et digne. Le sculpteur, ancien communard et républicain convaincu, innove en dénonçant l'aliénation de l'homme par le travail.




Augmenter la taille du texte Réduire la taille du texte Envoyer à un ami Imprimer
Facebook
Google+DailymotionYouTubeTwitter