Albert Bartholomé
Petite fille pleurant

Petite fille pleurant
Albert Bartholomé (1848-1928)
Petite fille pleurant
1894
Statue en bronze
H. 44 ; L. 63 ; P. 56 cm
© RMN-Grand Palais (Musée d'Orsay) / Jean Schormans

Petite fille pleurant


D'abord peintre, Albert Bartholomé s'est tourné vers la sculpture après la mort de sa femme, en réalisant son monument funéraire. Il est surtout connu pour son Monument aux morts du cimetière du Père-Lachaise à Paris dont la Petite fille pleurant est l'un des éléments.

Placé au bout de l'allée centrale, ce monument en pierre se compose de deux étages : en bas, au milieu, un couple avec son bébé dort du sommeil de la mort, protégé par un ange. Au dessus de cette niche, une porte en forme de trapèze symbolise l'entrée de l'au-delà. Un couple y pénètre. Vers cette porte convergent, à gauche et à droite, deux cortèges d'hommes, de femmes et d'enfants. La forme générale s'inspire des monuments de l'Egypte ancienne ainsi que des tombeaux néoclassiques de l'Italien Canova.

Inauguré en 1899, le monument fut unanimement reconnu comme un chef-d'oeuvre et des bronzes d'après des parties du monument furent commercialisés avec succès. La Petite fille pleurant est l'une de ces réductions réalisées d'après une des figures latérales.




Augmenter la taille du texte Réduire la taille du texte Envoyer à un ami Imprimer
Facebook
Google+DailymotionYouTubeTwitter