48/14, La revue du musée d'Orsay N°10, printemps 2000

48/14 La revue du musée d'Orsay
Collectif, Henri Loyrette, direction
La Commune de Paris
Musée d'Orsay / Réunion des musées nationaux - 2000
broché
Français
épuisé

 

 

Actualités


Expositions

  • Jacek Malczewski (1854-1929)
  • 1900
  • Les Pyrénées de Joseph Vigier (1853)
  • Courbet et la Commune
  • 1871 : la Commune photographiée
  • La Dame aux éventails : Nina de Callias, modèle de Manet
  • Dans le champ des étoiles
  • Le voyage en Espagne de Pierre Bonnard, Edouard Vuillard et des princes Bibesco
  • Accrochage Théophile Alexandre Steinlen


Nouvelles acquisitions

La Commune de Paris


L'aventure d'une création
par Thierry Garrel, responsable de l'Unité de programme Documentaire de La Sept Arte.

Peter Watkins et le mystère de la Commune
par Laurence Madeline, conservateur stagiaire du Patrimoine.

Ce que l'on peut savoir aujourd'hui de la Commune
par Jacques Rougerie, maître de conférences honoraire à l'université de Paris-I.
Jacques Rougerie, dont les substantiels travaux sur la Commune de Paris (1871) font autorité, présente l'état des recherches historiques concernant cette période: qui étaient les communards? Quelles étaient leurs aspirations? Leurs combats conservent-ils aujourd'hui une part d'actualité?

De la "tricoteuse" à la "pétroleuse", ou les figures répulsives de la "femme publique"
par Michèle Riot-Sarcey, professeur à l'université de Paris VIII-Saint-Denis.
Michèle Riot-Sarcey analyse le mythe de la "pétroleuse", directement issu de celui de la "tricoteuse" révolutionnaire. Elle éclaire ainsi tout un pan de l'histoire des femmes négligé par l'historiographie traditionnelle comme par la mémoire républicaine.

Roman et Commune 1930-1999
par Madeleine Rebérioux, professeur émérite à l'université de Paris-VIII.
Madeleine Rebérioux prolonge son étude de 1971: "Roman, théâtre et chanson: quelle Commune?" en étudiant la place et le sens des événements communards dans quatre romans écrits par Léon Cladel, Jean Cassou, Jean-Pierre Chabrol et Jean Vautrin.

La Commune de Paris : une révolution sans peinture ? (1871-1914)
par Bertrand Tillier, docteur en histoire de l'art.
En retard sur l'événement ou en retrait de l'histoire, la peinture aurait manqué la Commune. Mais ce moment, aussi bref qu'intense, était-il représentable et une peinture d'histoire encore possible autour de 1871?

1872 : un Salon désarmé ?
par Dominique Lobstein, chargé d'études documentaires au musée d'Orsay.
Premier Salon depuis "l'Année terrible", l'exposition de 1872 est hantée par son souvenir. Courbet, le communard, est réduit au silence. Censure ou palinodie, quel rôle joua alors l'administration des Beaux-Arts?

Du temporaire au permanent, le fonds de la Commune de Paris au musée de Saint-Denis (1935-1999)
Par Sylvie Gonzalez, conservateur territorial du Patrimoine, musée d'Art de d'Histoire de Saint-Denis.
D'abord clandestine, la mémoire de la Commune se reconstitue à grande vitesse dès la fin du XIXe siècle. Le musée de Saint-Denis, depuis les années 1930, occupe une place centrale dans cette relecture incessante d'un épisode longtemps occulté de notre histoire.

Invitation à la visite
par Gilles Candar

Vie du musée


La restauration d'un album de dessins de Paul Gauguin
L'ouverture d'une salle permanente de consultation multimédia
L'architecture occupe temporairement une tour de la nef
La société des amis du Musée d'Orsay



Manifestations



Paris, Galeries nationales du Grand Palais



Augmenter la taille du texte Réduire la taille du texte Envoyer à un ami Imprimer
Facebook
Google+DailymotionYouTubeTwitter