L'Espagne entre deux siècles de Zuloaga à Picasso

Catalogues d'exposition
Collectif
Coédition RMN / Musées d'Orsay et de l'Orangerie - 2011
Broché 19,5 x 25 cm - 160 p. - 70 ill.
Français
35 € - disponible

Il est des territoires restés longtemps ignorés, ainsi d'une partie de l'histoire de la peinture espagnole. Réputée pour ses maîtres anciens, l'Espagne a légué à l'histoire de l'art universel les plus grands noms de la peinture, et il n'est pas un ouvrage d'histoire générale de l'art qui ne consacre un chapitre à cet "âge d'or" commençant avec le Greco et s'achevant à la mort de Goya, en 1828. Il n'en va pas de même pour le XIXe siècle qui n'occupe plus qu'une place marginale. Nombreux pourtant furent les peintres espagnols à séjourner à Paris et à exposer régulièrement aux Salons, ouvrant la voie à ceux qui allaient replacer l4espagne sur la scène artistique internationale: Dali, Miro ou Picasso.<vr />C'est cette histoire que se propose de retracer cet ouvrage, ou comment, au tournant du siècle, face à un monde moderne qui exigeait de nouvelles manières de peindre, les artistes espagnols adoptèrent de nouveaux langages tut en préservant leur part d'hispanité.



Manifestation

Musée de l'Orangerie



Augmenter la taille du texte Réduire la taille du texte Envoyer à un ami Imprimer
Facebook
Google+DailymotionYouTubeTwitter