Masques. De Carpeaux à Picasso

Catalogues d'exposition
Collectif, Edouard Papet, direction
Musée d'Orsay / Editions Hazan - 2008
broché, 22 x 28 cm - 274 p. -
ISBN : 978-2-7541-0348-0
Français
49 € - disponible

Le masque demeure un objet énigmatique par excellence, empreint à la fois de l’inquiétante étrangeté d’une feinte du visage et du jeu sur les apparences. Objet de métamorphose destiné à dissimuler le visage à des fins religieuses ou théâtrales dans les sociétés anciennes, le masque connut en Europe, notamment en France, un renouveau et un succès considérable à la fin du XIXe siècle et au début du XXe siècle, entrant en résonance avec tous les arts visuels.

Etape dans la réalisation d’un portrait, réduction de ce dernier à l’essentiel, élément décoratif ou architectonique, ce genre de la sculpture, pourtant si familier, a rarement été étudié pour lui-même.

 

Réunissant des oevres majeures de Rodin, Carriès, Böcklin, Klinger, Gauguin, Picasso et d’artistes moins célèbres mais dont la production de masques se révèle souvent très surprenante, cet ouvrage dresse ainsi une galerie de portraits, réelle et imaginaire, séduisante ou menaçante, qui se prête à la fantaisie sérieuse des audaces expérimentales de la fin du XIXe siècle et du début du XXe siècle et propose un cheminement autour d’une histoire ininterrompue du visage défait. Une fraction, troublante, d’humanité.



Manifestation


Augmenter la taille du texte Réduire la taille du texte Envoyer à un ami Imprimer
Facebook
Google+DailymotionYouTubeTwitter