Concert

Inscription obligatoire au 01 40 49 49 38 à partir du lundi 29 septembre 2014 dès 9h30 (sauf les mercredis). Un document de confirmation est envoyé aux inscrits la semaine précédant la séance.
Toute demande effectuée par téléphone doit être suivie d'un courrier signé par le chef d'établissement et engageant la présence des classes à la date réservée. Ce courrier est à envoyer par mail à : isabelle.dhe@musee-orsay.fr.
Toute annulation doit être signalée au plus tard deux semaines avant la date de la manifestation pour permettre l'inscription d'autres groupes en attente. Un document d'information est envoyé aux inscrits.

le 5 décembre 2014
Musée d'Orsay
Auditorium niveau -2

Saint-Jean Bouche d'or. La Voix de Jaurès

De la 4ème à la terminale

Les Lunaisiens
Ensemble vocal et instrumental

Arnaud Marzorati
, chanteur, direction artistique
Cyrielle Eberhardt
, accordéon
Isabelle St Yves
, violoncelle
Antoine Bitran
, orgue de Barbarie
Jean-Philippe Morel
, contrebasse

"Vous avez interrompu la vieille chanson qui berçait la misère humaine... et la misère humaine s'est réveillée avec des cris, elle s'est dressée devant vous et elle réclame aujourd'hui sa place." (Jean Jaurès, discours dit de la "Vieille Chanson", 21 novembre 1893)

Il fut un temps où les mots avaient le poids de changer le cours de l'Histoire. Ces mots appartenaient au peuple et à leurs oracles, poètes-ouvriers, chansonniers et nobles orateurs qui s’engagèrent dans un combat sans fin contre la misère humaine. Plus encore, à l'aube du premier conflit mondial, la famille des "pacifistes" oeuvra contre l'ultime injustice, contre le fléau universel : la Guerre. Celui qui conduisit le combat pacifique jusqu'à son apogée fut, sans aucun doute, Jean Jaurès, maître des mots, artiste de la rhétorique, capable de convaincre les plus "suspicieux" par sa harangue, par sa force déclamative grâce à laquelle on l'appelait : Saint-Jean Bouche d'or. Il aurait pu gagner, contre les "marchands de canons", contre les "va-t-en-guerre". La foule l'acclamait mais la haine l'assassina. C’est ce Jaurès pacifiste qu'il faut entendre. Avec ses discours, musiques universelles, mêlés aux chansons de ses "camarades chansonniers".

Eugène Disdéri© RMN-Grand Palais (Musée d'Orsay)

 
ven. 5 décembre 2014 - 14h30
Musée d'Orsay
Auditorium niveau -2

Durée : 1h


Augmenter la taille du texte Réduire la taille du texte Envoyer à un ami Imprimer
Facebook
Google+DailymotionYouTubeTwitter