Musée d'Orsay: Ouverture aux groupes scolaires le lundi

Ouverture aux groupes scolaires le lundi

Le musée d'Orsay ouvre aussi ses portes le lundi, son jour hebdomadaire de fermeture au public, aux classes du CP à la terminale, pour une découverte des collections du musée dans un contexte privilégié.

Dans la limite des créneaux disponibles. Trois départs de visite : 9h15-11h-13h30

A l'issue de la visite de 11h, les groupes ont la possibilité de pique-niquer sur place.

Reprise le lundi 1er octobre 2018. Durée de la visite : 1h30. Tarif : gratuit. Réservation obligatoire.

Votre école fait partie d'un Réseau d'Education Prioritaire, bénéficiez prioritairement des créneaux de visite ouverts le lundi.

Informations pratiques

Pour vous inscrire

remplissez ce formulaire

Informations

Contact visite scolaire du lundi

Thèmes de visites proposés

Les grandes oeuvres du musée d'Orsay

Ce parcours permet de découvrir quelques oeuvres majeures des collections et d'avoir une première vue d'ensemble du musée des Beaux-Arts de la période 1848-1914.

Les grands courants artistiques

Le XIXe siècle est marqué par l'effervescence créative et la vigueur des affrontements d'écoles : académisme, réalisme, naturalisme, impressionnisme, symbolisme… Cette visite permet d'avoir une première vue d'ensemble du musée des Beaux-Arts de la période 1848-1914.

De la gare au musée d'Orsay

Le musée d'Orsay est original par la spécificité de son bâtiment, une ancienne gare transformée en musée de beaux-arts, et la diversité de ses collections : peintures, sculptures, objets d'art, maquettes d'architecture, dessins… Cette visite présente l'histoire du bâtiment, les étapes de sa réhabilitation en musée et les récentes évolutions muséographiques. C'est aussi l'occasion de définir les différentes fonctions d'un musée (conservation, enrichissement des collections, exposition des oeuvres au public, transmission d'un patrimoine artistique et culturel commun).

Portraits peints et sculptés

Dans la deuxième moitié du XIXe siècle, alors que la photographie est une technique et un art naissant, le genre du portrait est particulièrement florissant dans la peinture et la sculpture. Les ateliers de portraits se multiplient pour répondre aux commandes croissantes émanant non seulement de la bourgeoisie mais aussi des milieux plus populaires. Le régime républicain multiplie aussi ses figures tutélaires et s'illustre par des portraits peints et sculptés qui envahissent l'espace public. Le portrait exprime alors le caractère ou le statut social de son modèle et peut chercher à produire plusieurs effets : ressemblance, caricature, idéalisation.

Loisirs, fêtes et spectacles

Au XIXe siècle, le rituel social de la fête se renouvelle et les loisirs, essentiellement urbains, se développent. Cette visite évoque le théâtre, l'opéra, le ballet et les concerts mais aussi le bal populaire, la foire et le cirque. Par ailleurs, le développement du chemin de fer permet aux classes privilégiées de goûter aux joies du plein-air : courses de chevaux, régates, bains de mer et déjeuners sur l'herbe.

Le paysage

A la faveur de l'observation directe de la nature, sur le motif, la peinture de paysage devient au XIXe siècle un genre majeur. Les campagnes inspirent toujours, mais de nouveaux territoires sont explorés : littoral, villes et banlieues, sans négliger les activités humaines qui s'y déroulent.

Augmenter la taille du texte Réduire la taille du texte Envoyer à un ami Imprimer
Facebook
TwitterInstagramGoogle+YouTubeDailymotion