L'Univers d'Alice Guy

ARCHIVE
2011

Le musée d'Orsay et les archives Gaumont vous proposent de découvrir l'oeuvre d'Alice Guy (1873-1968), première femme cinéaste au monde.

Avec elle, comme avec les pionniers que furent Louis Feuillade ou Léonce Perret, qu'elle côtoyait aux studios Gaumont, nous assistons à la naissance du regard cinématographique sur le monde.
Entrée comme secrétaire chez Gaumont, elle eut très vite le sentiment que l’on pouvait faire autre chose au cinéma que de filmer "sorties d'usines, trains en marche, défilés de troupes".
S'armant de courage, elle demandera à Monsieur Gaumont de l' "autoriser à écrire et à faire jouer par ses camarades une ou deux saynètes". Quelque 1000 films plus tard, Alice Guy aura touché tous les genres et pratiqué tous les métiers du cinéma : mise en scène, supervision des scénarios, de la distribution, de la décoration, des costumes. Elle aura côtoyé inventeurs et ingénieurs comme les frères Lumière ou Léon Gaumont, Etienne-Jules Marey ou Georges Demenÿ.
Entre 1896 et 1920, en France puis aux Etats-Unis (dès 1907) où elle créera ses propres studios, elle aura, à travers des oeuvres de moins d'une minute jusqu'à des longs métrages, mené de multiples expériences, tant dans le domaine de la couleur que de celui des films sonores, en pratiquant tous les genres : comique, aventure, drame, western, féerie, fantastique, anticipation, opéra filmé, policiers, documentaire, film de guerre et historique, du noir et blanc à la couleur, du muet au parlant.

Les quatre programmes proposent une part très importante de sa production française (films dont elle fut réalisatrice, productrice ou superviseuse) récemment restaurée par Gaumont, ainsi que quelques films de sa période américaine.

Pour présenter ces films muets dans leurs conditions originelles, les élèves des classes d'improvisation de Vincent Lê Quang, Riccardo Del Fra et Hervé Sellin du Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris proposeront un accompagnement musical.
Les séances seront présentées par des critiques, des archivistes et des historiens du cinéma.

 

27 - 29 mai 2011
Musée d'Orsay
Auditorium niveau -2

Programme 1 : Femmes et enfants

Ciné-concert

Madame a des envies© Collection Musée Gaumont
Dès La Fée aux choux (1900), l'un de ses premiers films, Alice Guy s'est souvent penchée sur le sort des femmes et des enfants. De façon comique ou mélodramatique, elle a régulièrement traité de sujets aussi divers que la maternité (Sage femme de première classe, 1902 ; Madame a des envies, 1906), l'enfance maltraitée (La marâtre, 1906), le féminisme (Les résultats du féminisme, 1906).

 
ven. 27 mai 2011 - 20h00
Musée d'Orsay
Auditorium niveau -2

Programme 2 : Au spectacle

Ciné-concert

Alice Guy tournant une phonoscène © Collection Musée Gaumont
Dans les premiers temps du cinéma, il était fréquent de filmer des spectacles en tous genres afin de les pérenniser au-delà de la scène. Cette séance présentera divers types de danses, de numéros de cirque avec clowns ou animaux savants, de la prestidigitation, des sketches. Et elle s'achèvera par quelques chansons filmées et synchronisées grâce au procédé phonoscène, ancêtre du vidéo-clip, dont Alice Guy fut une pionnière.

 
sam. 28 mai 2011 - 16h00
Musée d'Orsay
Auditorium niveau -2

Programme 3 : Histoire de rire

Ciné-concert

Portrait d'Alice Guy © Collection Musée Gaumont
Le cinéma comique fut le genre majeur des premières fictions cinématographiques. Les saynètes d'Alice Guy en proposent de multiples variations. A travers l'utilisation du maquillage (La vérité sur l'homme singe, 1906), du décor (Le frotteur, 1907), de trucages (Chirurgie fin de siècle, 1900), de courses poursuites (Les cambrioleurs, 1898 ; La course à la saucisse, 1907), ces films annoncent le cinéma burlesque des années 1910. Le billet de banque (1907) est même une étonnante préfiguration des premiers films de Charlie Chaplin.

 
sam. 28 mai 2011 - 19h00
Musée d'Orsay
Auditorium niveau -2

Programme 4 : Sur la terre comme au ciel

Ciné-concert

La vie du Christ© Collection Musée Gaumont
Ce programme réunit des documentaires, des films historiques et des films religieux. Parmi les documentaires, Espagne (1905) est incontestablement l'un des plus grands films d'Alice Guy, notamment remarquable pour son utilisation du panoramique. Quant à La naissance, la vie et la mort du Christ (1906), il s'agit de l'oeuvre la plus ambitieuse et célèbre de son auteur. Ce fut la première grosse production de Gaumont, pour laquelle furent mobilisés 300 figurants, chose exceptionnelle à l'époque.

 
dim. 29 mai 2011 - 15h00
Musée d'Orsay
Auditorium niveau -2

Augmenter la taille du texte Réduire la taille du texte Envoyer à un ami Imprimer
Facebook
Google+DailymotionYouTubeTwitter