Cinéma, art du XIXe siècle

ARCHIVE
2012

Séeberger FrèresParade avant le spectacle du cinématographe© Ministère de la Culture (France) - Médiathèque de l'architecture et du patrimoine - diffusion RMN-Grand Palais
"Ce siècle qui n'en finit pas de finir". C'est ainsi que l'historien anglais Eric Hobsbawn caractérise le XIXe siècle. Le cinématographe n'y fait pas exception. Art du XIXe siècle, le cinéma des premiers temps s'attache pendant près de deux décennies à refléter, à inventorier, à synthétiser et à recycler des esthétiques, des thèmes, voire des obsessions, du siècle précédent.
A travers une programmation qui varie et mélange tous les genres - aussi bien la fiction que le documentaire - ce cycle présente quelques chefs d'oeuvre trop peu connus de ce vaste continent qui reste à explorer.

14 - 28 janvier 2012
Musée d'Orsay
Auditorium niveau -2

Des machines et des hommes

A la fin du XIXe siècle, le thème ouvriériste et son discours social s'expriment dans le naturalisme théâtral, porté par André Antoine et son Théâtre-Libre et l'oeuvre d'Emile Zola. Il trouve tout naturellement sa place dans le cinéma d'avant-guerre, et particulièrement dans la production française, avec notamment les films de Ferdinand Zecca pour la firme Pathé qui fournissait à son public populaire des histoires racontées de son point de vue, non sans ambiguïté, entre l'expression réaliste de la lutte des classes et l'irréalisme sur la façon d'y mettre fin.

Accompagnement musical :
Antonino Mollica, saxophone
Rémi Durupt, percussions

 
La sortie des ouvriers de l'usine
La sortie des ouvriers de l'usine
Auguste et Louis Lumière
1895 France


Le feu de la mine
Le feu de la mine
Léonce Perret
1911


Au pays noir
Au pays noir
Ferdinand Zecca
1905 France


La Grève
La Grève
Ferdinand Zecca
1904 France


La Veuve du marin
La Veuve du marin
Anonyme
1907 France


Industria di carta a isola del liri
Industria di carta a isola del liri
Anonyme
1909-1910 Italie


sam. 14 janvier 2012 - 16h00
Musée d'Orsay
Auditorium niveau -2

Vol plané

Ce programme s'articule autour d'une thématique résolument "moderne" : l'aéronautique ou comment l'homme va parvenir à voler après le premier kilomètre homologué en janvier 1908 par Henry Farman. La terre vue du ciel va changer le regard des hommes. Les progrès des machines volantes sont célébrés dans des documentaires mais aussi des films de fiction qui offrent un autre aspect, prémonitoire, à l'usage qui sera fait de l'aviation dans le premier conflit mondial, comme le très beau film d'Alfred Machin, tourné en Belgique, Maudite soit la guerre.

Accompagnement musical :
Sandrine Marchetti, piano

 
Montage d'actualités Gaumont
Montage d'actualités Gaumont
1910-1912 France


Maudite soit la guerre
Maudite soit la guerre
Alfred Machin
1913 France & Belgique


sam. 14 janvier 2012 - 19h00
Musée d'Orsay
Auditorium niveau -2

Bestiaire

L'art animalier connut tout au long du XIXe siècle une grande vogue. Cet intérêt scientifique, mais aussi esthétique, éducatif ou spectaculaire, a irrigué le cinéma d'avant-guerre où l'animal devient un protagoniste à part entière. Il n'y a pas un genre qui ne fasse appel de façon régulière aux animaux. Les arts plastiques et le monde du spectacle (cirque, reconstitution de jeux romains) servent de source d'inspiration ou de pure imitation. Que ce soit dans les péplums, les films comiques ou l'animation, les documentaires sur la faune, et bien entendu dans
les féeries (genre le plus populaire de l'époque), l'animal est omniprésent.

Accompagnement musical :
Vincent Lê Quang, saxophone
Alexandros Markéas, piano

 
Martyrs chrétiens
Martyrs chrétiens
Lucien Nonguet
1905 France


Un monsieur qui a mangé du taureau
Un monsieur qui a mangé du taureau
Anonyme
1909 France


Chasse à la panthère
Chasse à la panthère
Alfred Machin
1900 France


Little Moritz chasse les grands fauves
Little Moritz chasse les grands fauves
Alfred Machin
1912 France


L'actrice Arlette Dorgère présente la nouvelle mode dans un salon
L'actrice Arlette Dorgère présente la nouvelle mode dans un salon
Anonyme
1912


L'actrice Arlette Dorgère présente la mode parisienne au cours d'une exposition canine au Luxembourg
L'actrice Arlette Dorgère présente la mode parisienne au cours d'une exposition canine au Luxembourg
Anonyme
1912 France


Mademoiselle Varesca, de la Comédie Marigny, fait des essayages chez le fourreur Henri Vergne
Mademoiselle Varesca, de la Comédie Marigny, fait des essayages chez le fourreur Henri Vergne
Anonyme
1913 France


La Protection des animaux
La Protection des animaux
Anonyme
1911 France


Stryekoza I Muravey
Stryekoza I Muravey
Wladyslaw Starevitch
1911 Russie


Fütterung von Riesenchlange
Fütterung von Riesenchlange
Anonyme
1911 Allemagne


La Chenille de la carotte
La Chenille de la carotte
Anonyme
1911 France


La Peine du talion
La Peine du talion
Gaston Velle
1906 France


dim. 15 janvier 2012 - 15h00
Musée d'Orsay
Auditorium niveau -2

Histoire de fleurs

L'art du XIXe siècle pourrait composer un beau et hétéroclite bouquet où chaque fleur représenterait un mouvement artistique, un artiste ou une oeuvre.
Le lys ?... "Arts and Craft", bien entendu. Des iris et des orchidées pour l'Art Nouveau… et les catleyas pour Odette Swann. Les pivoines ? Manet. Les nénuphars ? Monet bien sûr. Sans oublier ses coquelicots. Et évidemment, le tournesol pour Vincent Van Gogh. Le cinématographe à ses débuts n'échappe pas à cette obsession du botanique floréal : éclosion de fleurs, danseuses papillons aux ailes bigarrées, langage des fleurs dans Le Chrysanthème rouge de Léonce Perret…
Accompagnement musical :
Simon Adda-Reyss, piano

 
La Fée aux fleurs
La Fée aux fleurs
Gaston Velle
1905 France


Le Chrysanthème rouge
Le Chrysanthème rouge
Léonce Perret
1912 France


Le Jardin du Luxembourg
Le Jardin du Luxembourg
Anonyme
1902 France


Heideröschen
Heideröschen
Franz Hofer
1913 Allemagne


sam. 21 janvier 2012 - 16h00
Musée d'Orsay
Auditorium niveau -2

Marcel (ne) va (pas) au cinéma

Programme accompagné d'un récitant

Marcel Proust se passionnait pour la photographie et le téléphone, ainsi que pour l'automobile et – indirectement – l'aviation. Le cinématographe, par contre, est absent de son oeuvre. Trop naïf, trop populaire, le cinéma d'avant la Grande Guerre ? Proust aimait les spectacles populaires et les fréquentait. La peinture, la photographie tiennent une large part dans son oeuvre. Et le petit Marcel est fasciné par les images de la lanterne magique… Or, on trouve dans la production française contemporaine des films qui auraient pu le passionner. Invitons Marcel Proust à aller au cinéma.

Accompagnement musical :
Paul Goussot, piano
Gabriel Dufay, piano

 

 
Paris inondé
Paris inondé
Anonyme
1910 France


Marines
Marines
Anonyme
France


A la campagne
A la campagne
Léonce Perret
France


A Wealth of Flowers
A Wealth of Flowers
Anonyme
1914


Château du silence
Château du silence
George-André Lacroix
1913 France


Deauville
Deauville
Anonyme
1912 France


sam. 21 janvier 2012 - 19h00
Musée d'Orsay
Auditorium niveau -2

Folie's

La folie hante les artistes, mais il est peu probable que les travaux de Freud aient été déjà connus dans les milieux du cinéma de l'avant-guerre. Pourtant, il souffle dans ce cinéma des premières décennies un air de folie, qui, sans aucun doute, aurait intrigué Freud lui-même ! Souvent dans le registre comique, cela va de soi. Mais aussi dans les drames psychologiques. La photographie passait pour voler les âmes. Avec le cinéma, celles-ci peuvent désormais exprimer dans le temps leurs émotions. Quant à Léonce Perret, il fait de la caméra l'instrument même de la guérison.

Accompagnement musical :
Nicolas Delaigue, sitar

 
Un Ragno nel Cervello
Un Ragno nel Cervello
Emilio Vardannes
1912


Le Retapeur de cervelles
Le Retapeur de cervelles
Emile Cohl
1911 France


Le Mystère des roches de Kador
Le Mystère des roches de Kador
Léonce Perret
France


dim. 22 janvier 2012 - 15h00
Musée d'Orsay
Auditorium niveau -2

Ainsi soit-il

Les arts mineurs du XIXe siècle (la chanson, les gravures, les spectacles populaires) abondent en exemples de thèmes difficiles à apprécier de nos jours, où les bons sentiments ont partie liée avec la piété religieuse. Et cette imagerie saint-sulpicienne est hantée d'images de résurrections et d'apparitions. Le cinéma des premiers temps va exploiter avec force tout le catalogue des visions surnaturelles. Et cela, bien entendu, grâce à des procédés photographiques qui permettent des effets bien plus efficaces que ceux largement utilisés dans le théâtre populaire et commercial de l'époque.

Accompagnement musical :
Paul Goussot, piano

 
Vie et Passion de NS Jésus Christ
Vie et Passion de NS Jésus Christ
Ferdinand Zecca
1907 France


Pour la fête de maman
Pour la fête de maman
Anonyme
France


Le Plus Beau Jour de sa vie
Le Plus Beau Jour de sa vie
Anonyme
1908 France


Les Deux Petits Jésus
Les Deux Petits Jésus
Georges Denola
France Pathé


Zweimal Gelebt
Zweimal Gelebt
Max Mack
1912 Allemagne


ven. 27 janvier 2012 - 20h00
Musée d'Orsay
Auditorium niveau -2

Japon, japonisme, japonaiseries

Dès la libération des relations commerciales en 1859, l'exportation de l'art et de l'artisanat créèrent un véritable engouement pour le Japon. En France, le japonisme va s'implanter de façon spectaculaire. Dès son origine, le cinématographe propose des voyages imaginaires. Une séance de cinéma d'avant 1914 se devait de présenter des vues des principaux sites touristiques, des grandes métropoles ou encore des paysages pittoresques. La guerre russo-japonaise de 1904 -1905 va donner lieu à une série impressionnante de films Pathé qui la mette en scène dans le style des tableaux de batailles. Elle va renouveler aussi l'intérêt pour l'Orient.

Accompagnement musical :
Matteo Cesari, flûte

 
Kiriki, acrobates japonais
Kiriki, acrobates japonais
Segundo de Chomon
1907 France


Le Japon pittoresque
Le Japon pittoresque
André Legrand
1907 France


La Guerre russo-japonaise 1904-1905. Scènes d'actualités reconstituées
La Guerre russo-japonaise 1904-1905. Scènes d'actualités reconstituées
Lucien Nonguet
1904-1905 France


Papillons japonais
Papillons japonais
Anonyme
1908 France


L'Honneur d'une Japonaise
L'Honneur d'une Japonaise
Anonyme
1914 France


La Mousmée et le Brigand
La Mousmée et le Brigand
Anonyme
1912 France


sam. 28 janvier 2012 - 16h00
Musée d'Orsay
Auditorium niveau -2

Augmenter la taille du texte Réduire la taille du texte Envoyer à un ami Imprimer
Facebook
Google+DailymotionYouTubeTwitter