Un chant d'amour

Réalisation et scénario : Jean Genet
France - 1950 - 20 min
Avec : André Reybaz, Java, Coco Le Martiniquais


Des prisonniers s'adonnent à des jeux érotiques et s'exhibent dans leur cellule face à un gardien quelque peu troublé. Alors qu'Anger restait dans une présentation partielle et parfois métaphorique du corps masculin, Genet se montre plus cru, ce qui n'empêche pas son film d'être d'une grande poésie.
Fireworks et Un chant d'amour sont des œuvres essentielles dans l'histoire de la représentation du corps masculin et des fantasmes homosexuels. On retrouve leur influence chez de nombreux artistes, de Warhol à Pierre et Gilles, en passant par Fassbinder.




Augmenter la taille du texte Réduire la taille du texte Envoyer à un ami Imprimer
Facebook
Google+DailymotionYouTubeTwitter