CEZANNE

Jean-Marie Straub et Danièle Huillet
1989
48 minutes

Textes tirés de "Ce qu'il m'a dit...", dialogues entre Cézanne et Joachim Gasquet (Les éditions Berheim-Jeune)
Joachim Gasquet, poète de vingt-trois ans, rencontre Cézanne en 1895, à Aix en Provence. Celui-ci a cinquante-sept ans.
Gasquet devient le confident de Cézanne et lui consacre un livre fidèle et lyrique dans lequel il transcrit les paroles du peintre : péremptoire, passionné, désespéré de son époque. Le film reprend ces paroles du peintre devant le motif.
Cézanne peignait par la plus grande des nécessités, de manière vitale ; les Straub filment de cette même manière.
Alors la rencontre est étrange, forte des mots de Cézanne et des réminiscences des Straub, forte de sensations peu communes, par un acharnement à réduire la matière filmique à la limite de la visibilité, de la lisibilité, en rupture avec toute habitude des enchaînements. Les longs plans fixes s'entraînent les uns aux autres comme un hasard, coup de dé, se juxtaposent, s'entrechoquent et se répètent. Mais ce hasard ne se situe pas dans l'improvisation ; rien n'est plus élaboré, calculé, stylisé qu'un film des Straub.




Augmenter la taille du texte Réduire la taille du texte Envoyer à un ami Imprimer
Facebook
Google+DailymotionYouTubeTwitter