Histoires extraordinaires

Louis Malle, Federico Fellini, Roger Vadim
1968
121 min

Le film de Roger Vadim vaut surtout pour la photographie de Claude Renoir et la présence conjointe (et quelque peu incestueuse) de Jane et Peter Fonda. On remarquera aussi une inversion entre les caractères masculin et féminin par rapport à la nouvelle de Poe.
Louis Malle vécut très mal les tensions provoquées par Alain Delon pendant le tournage, avant de comprendre qu'elles correspondaient parfaitement au personnage de William Wilson.
Fellini illustre la définition que donne Poe de l'humour : le spirituel tourné en burlesque. On raconte qu'il n'avait pas lu la nouvelle lorsqu'il en réalisa l'adaptation, mais qu'il se contenta du récit que lui en fit son assistante. Il en résulte une version très personnelle.

Metzengerstein (Roger Vadim) :
La comtesse Frederica est amoureuse de son voisin le baron Wilhelm qui fustige sa vie débauchée.
William Wilson (Louis Malle) :
En Italie, au temps de l'occupation autrichienne, un officier raconte sa vie criminelle à un prêtre.
Tobby Dammit (Federico Fellini) :
Tobby Dammit, dont la carrière l'acteur a été ruinée par l'alcool, accepte de tourner un western en Italie.



Histoires extraordinaires
Roger Vadim, Louis Malle, Fédérico FelliniHistoires extraordinaires1969© TF1 distribution

Augmenter la taille du texte Réduire la taille du texte Envoyer à un ami Imprimer
Facebook
Google+DailymotionYouTubeTwitter