Marat/Sade

Réalisation : Peter Brook
Grande-Bretagne, 1967, 116 min
VOST

Scénario : Peter Weiss, Geoffrey Skelton, Adrian Mitchell, d'après la pièce de Peter Weiss
Avec : Patrick Magee, Ian Richardson, Glenda Jackson

A l'asile de Charenton, Sade met en scène une pièce sur l'assassinat de Marat.

Adaptation de la célèbre pièce de Peter Weiss, étourdissante réflexion sur le théâtre, sur la folie, la liberté. La pièce et le film s'appuient sur un fait réel : lors de son internement à l'asile de Charenton, Sade a mis en scène plusieurs pièces de théâtre interprétées par d'autres pensionnaires. Par contre, il n'a jamais écrit de pièce sur Marat (assassiné quinze ans avant l'année où se déroule la pièce, 1808), mais cette idée permet de confronter deux personnages radicaux de l'époque et leurs différentes perceptions de la Révolution. Comme le résume Sade dans le film : "D'un côté celui qui pense que notre vie doit être améliorée par la hache et le couteau... D'un autre celui qui se noie dans l'imaginaire à la recherche de sa propre destruction". Le film nous fait éprouver la confusion ressentie par les acteurs fous entre théâtre et réalité , le personnage de Sade naviguant lui-même sans cesse entre son imaginaire et le présent. Peter Brook reprend pour le film des membres de la troupe de la Royal Shakespeare Theatre Company, qui avait déjà interprété la pièce sur scène. Mais loin de se contenter de faire du théâtre filmé, sa réalisation est mouvante et libre, s'accordant au jeu très physique des acteurs. À ce propos, Patrick Rambaud écrivit que les comédiens du film avaient été "traqués pendant quinze jours par deux caméras-poignards" (Positif n°87).




Augmenter la taille du texte Réduire la taille du texte Envoyer à un ami Imprimer
Facebook
TwitterInstagramGoogle+YouTubeDailymotion