Lumières d'Odilon Redon

ARCHIVE
2011

Odilon RedonLe Jour (panneau de droite)© Frédérique Jaulmes
Peintre et lithographe du mystère en pleine époque positiviste, figure énigmatique et controversée du symbolisme, puis référence majeure de l'avant-garde et des surréalistes, Odilon Redon (1840 – 1916) est resté relativement méconnu du public français. L'exposition Odilon Redon Prince du rêve, qui a ouvert au printemps 2011 au Grand Palais à Paris, puis sera présentée durant l'été au musée Fabre de Montpellier (7 juillet-16 octobre) 2011, éclairera d'un jour nouveau son art où le fantastique côtoie l’évocation des mondes intérieurs. Exceptionnellement, ce colloque est organisé "hors les murs", successivement au musée Fabre et dans le cadre prestigieux de l'abbaye de Fontfroide dont la bibliothèque a été décorée par Redon en 1910. L'art et la technique de Redon en tant que peintre et maître de la couleur, son apport essentiel à la pratique de l'estampe, ses rapports avec le monde artistique et littéraire (Gauguin, les Nabis, Huysmans, Mallarmé…), son iconographie, seront réexaminés à partir de sources nouvelles par les meilleurs spécialistes internationaux.

Sous la direction de Rodolphe Rapetti, en partenariat avec le musée Fabre (Montpellier) et l'abbaye de Fontfroide et avec la participation de l'Association des amis de l'abbaye de Fonfroide

7 - 8 juillet 2011

Musée Fabre (Montpellier) et abbaye de Fontfroide (Aude)

Accès gratuit dans la limite des places disponibles

Réservation
Jeudi 7 juillet
Musée Fabre
04 67 14 83 05
Vendredi 8 juillet
Abbaye de Fontfroide
04 68 45 50 71


Voir aussi

Redon avant 1900

  • 9h30 : ouverture par Michel Hilaire, directeur du musée Fabre de Montpellier et Guy Cogeval, président des musées d'Orsay et de l'Orangerie (sous réserves)
    Président de séance : Dario Gamboni, université de Genève.
  • 10h00 : The Noir as charcoal and lithograph, par Douglas Druick, Art Institute, Chicago
  • 10h20 : Gaston, le frère mal aimé : Gaston Redon (1853-21), architecte, par Marie-Laure Crosnier-Leconte, INHA, Paris
  • 10h40 : Gauguin et Redon : quelques aspects d'une admiration mutuelle, par Belinda Thomson, chercheur indépendant, Edimbourg
  • 11h00 : pause
  • 11h20 : Ted Gott, conservateur en chef au département de l'art européen à la National Gallery of Victoria de Melbourne
  • 11h40 : Redon et Mallarmé. Coïncidences de la beauté, par Sébastien Mullier, chercheur indépendant, Paris
  • 12h00 : Lectures de Redon, par Fred Leeman, chercheur indépendant, Amsterdam
  • 12h20 : discussion
 
jeu. 7 juillet 2011 - 09h30

Musée Fabre de Montpellier

Redon au XXe siècle

  • 9h30 : ouverture par Nicolas d'Andoque
    Président de séance : Rodolphe Rapetti, commissaire général de l'exposition Odilon Redon Prince du rêve, conservateur général du patrimoine, chercheur associé à l'INHA.
  • 10h : Redon et Fayet, par Roseline Bacou, conservateur général honoraire des musées de France
  • 10h20 : La parole est à la couleur. Marius-Ary Leblond et Redon, par Laurence Madeline, conservateur en chef au musée d'Orsay
  • 11h : Jules Chavasse et les décorations de la National Gallery de Washington, par Gloria Groom, Art Institute, Chicago
  • 11h20 : pause
  • 11h40 : Redon and the First World War, par Barbara Larson, West Florida University
  • 12h00 : D'un regardeur l'autre : Odilon Redon et Marcel Duchamp, par Dario Gamboni, université de Genève
  • 12h20 : discussion
 
ven. 8 juillet 2011 - 09h30

Abbaye de Fontfroide, Narbonne


Augmenter la taille du texte Réduire la taille du texte Envoyer à un ami Imprimer
Facebook
Google+DailymotionYouTubeTwitter