L'invitation au voyage, ou l'art en mouvement

ARCHIVE
2008

photographie
AnonymeUn homme de dos sur le quai d'une gare© DR - Musée d'Orsay, dist RMN-Grand Palais / DR
Le XIXe siècle réinvente l'idée et le processus même du voyage en renouvelant les moyens de transport à travers le monde. Circuler est le propre de l'époque moderne, du bateau à vapeur aux débuts de l'aviation. Le voyage en train a notamment aidé à démultiplier les possibilités de voir, de rencontrer et de se déplacer, tout en transformant les anciennes conceptions de "l'espace-temps". En retour, cette expérience nouvelle agit sur les représentations mentales, verbales et visuelles. L'architecture des gares, comme celle du musée d'Orsay autrefois, devient ainsi pourvoyeuse de sensations inédites et d'attentes culturelles neuves. Jusqu'au futurisme et à toutes les formes de cinétisme propres au XXe siècle, les arts de l'image et les récits de voyages intègrent, chacun à leur manière, ce mouvement et cet ailleurs mis à la portée de tous. La capacité accrue à sortir de l'espace régional et national conduit à la reconnaissance d'une diversité culturelle sans précédent. 

Partenariat du musée d'Orsay avec la SNCF et le centre de recherche sur les arts et le langage (CRAL), laboratoire mixte de l'École des hautes études en sciences sociales de Paris (EHESS) et du Centre national de la recherche scientifique (CNRS)

SNCF EHESS

30 - 31 mai 2008
Musée d'Orsay
Auditorium niveau -2

Voyager, voir

  • Introduction générale de Guy Cogeval, président de l'Etablissement public du musée d'Orsay et de Mireille Faugère, directrice Voyageurs France Europe à la SNCF


Les arts dans la gare, hier et aujourd'hui

Présidente de séance : Karen Bowie, maître-assistante en histoire et cultures architecturales à l'Ecole nationale supérieure d'architecture de Versailles

 

  • Le programme décoratif de la gare d'Orsay, entre réalisme et allégorie, par Caroline Mathieu, conservateur en chef au musée d'Orsay
  • L'image architecturale de la gare de Metz, un instrument politique et ses contradictions, par Thomas Von Joest, historien de l'art et éditeur
  • Discussion et pause
  • L'art de créer l'architecture des gares ou l'interprétation du voyage, du XIXe siècle à nos jours, par Etienne Tricaud, architecte, directeur de l'agence AREP de la SNCF, Paris et Laure Lalubie, architecte du Patrimoine, chef de projet à l'agence AREP de la SNCF, Paris
  • Le bien-être esthétique et les gares du voyage, par Delphine Melser, doctorante en esthétique au CRAL, laboratoire mixte de l'EHESS et du CNRS, chargée d'études en esthétique à la Direction de l'architecture, de l'aménagement et des bâtiments à la SNCF
  • Discussion et pause
 
ven. 30 mai 2008 - 10h00
Musée d'Orsay
Auditorium niveau -2

de 10h à 12h30

Image, espace, temps

Président de séance : Thierry Davila, conservateur au musée d'Art moderne et contemporain, Genève


  • Temporalité et expérience esthétique, par Jean-Marie Schaeffer, directeur d'études à l'EHESS, directeur de recherche au CNRS, directeur du CRAL, laboratoire mixte de l'EHESS et du CNRS
  • Rythmes mécaniques, rythmes esthétiques ?, par Pierre Sauvanet, professeur d'esthétique, université de Bordeaux-III
  • Discussion et pause
  • Photographie, technologie et voyage sous le Second Empire, par Michel Frizot, directeur de recherche au CRAL, laboratoire mixte de l'EHESS et du CNRS
  • La beauté de la vitesse : futurisme versus cubisme, par Didier Ottinger, conservateur au musée national d'Art moderne (MNAM) - Centre Georges-Pompidou, Paris
  • Discussion
 
ven. 30 mai 2008 - 14h30
Musée d'Orsay
Auditorium niveau -2

de 14h30 à 17h

Voyager, rencontrer

Ecritures viatiques et artistes en mouvement

Président de séance : Jean-Marie Schaeffer, directeur du CRAL, laboratoire mixte de l'EHESS et du CNRS

  • Peinture de paysage et voyage en Allemagne autour de 1800 : géographies nationales et enjeux politiques, par Elisabeth Décultot, directrice de recherche au CNRS, UMR "Pays germaniques", Ecole normale supérieure (ENS), Paris
  • Ecrivain voyageur, écriture vagabonde : le Constantinople de Théophile Gautier, par Stéphane Guégan, chef du service culturel au musée d'Orsay, Paris
  • Discussion et pause
  • Paysages dans le voyage, aux XIXe et XXe siècles, par Marc Desportes, urbaniste, Paris
  • Le retour du flâneur. Figures du déplacement dans l'art actuel, par Thierry Davila, conservateur au musée d'Art moderne et contemporain (MAMCO), Genève
  • Discussion et pause
 
sam. 31 mai 2008 - 10h00
Musée d'Orsay
Auditorium niveau -2

de 10h à 12h30

L'Autre, les autres

Président de séance : Stéphane Guégan, chef du service culturel au musée d'Orsay, Paris

  • Orientalisme français et géopolitique, par Peter Benson Miller, chercheur indépendant, Paris
  • L'Europe centrale, entre proximité et altérité, par Christine Peltre, professeur d'histoire de l'Art, directrice de l'Institut d'histoire de l'Art, université Marc-Bloch, Strasbourg
  • Discussion et pause
  • Les voyages d'Aby Warburg et la naissance de l'Iconologie, par Serge Trottein, chercheur au CNRS, coresponsable du groupe Théories et histoire de l'esthétique, de la technique et des arts du Centre Jean Pépin, Paris
  • Le paradis du Pacifique Sud selon Gauguin, par Philippe Peltier, conservateur en chef responsable de l'Unité patrimoniale Océanie-Insulinde, musée du quai Branly, Paris
  • Discussion et pause

  • Clôture du colloque par Stéphane Guégan, Jean-Marie Schaeffer et Delphine Melser
 
sam. 31 mai 2008 - 14h30
Musée d'Orsay
Auditorium niveau -2

de 14h30 à 17h


Augmenter la taille du texte Réduire la taille du texte Envoyer à un ami Imprimer
Facebook
Google+DailymotionYouTubeTwitter