Les séjours parisiens de Gottfried Semper et leurs rôles dans sa pensée

Les séjours parisiens de Gottfried Semper et leurs rôles dans sa pensée

Gottfried Semper vécut de longues périodes à Paris, des années formatrices dans l'atelier de Franz Christian Gau en 1826 - 1827 et 1829 – 1830, jusqu'au dernier séjour en 1855 pendant lequel il prépare ses dessins pour le pavillon anglais de la seconde Exposition Universelle. Ces séjours ont permis à Semper d'entrer en contact avec les meilleurs scientifiques de son temps, de prendre part au débat sur la polychromie de l'architecture grecque, et de nourrir sa pensée des idées récentes en linguistique, biologie ou ethnographie. C'est aussi pendant ces séjours que les liens intimes entre architecture, muséographie et une approche anthropologique toute nouvelle de l'histoire mondiale de l'artefact, si caractéristique de la pensée de Semper, sont forgés. Malgré leur importance majeure, les séjours parisiens de Semper n'ont toujours pas reçu l'attention qu'ils méritent. Cette contribution propose de faire un premier bilan de ce que le milieu artistique et intellectuel de Paris dans les années 1830 - 1855 ont apporté à l'oeuvre historiographique et muséographique de Semper.


mer. 13 janvier 2016 - 14h15
Musée d'Orsay
Auditorium niveau -2

Augmenter la taille du texte Réduire la taille du texte Envoyer à un ami Imprimer
Facebook
Google+DailymotionYouTubeTwitter