Modernités italiennes

L'exposition Dolce Vita ? Les arts décoratifs italiens 1900-1940 présentée au musée d'Orsay, du 13 avril au 13 septembre 2015, sera l'occasion de découvrir des compositeurs italiens peu joués en France (Respighi, Casella, Petrassi...). Ils ont grandi dans une époque d'hégémonie de l'opéra, avec des figures écrasantes comme Verdi ou Puccini. Ces musiciens, qui ne forment au demeurant ni groupe, ni école, s'en démarquent en se consacrant avant tout à la musique instrumentale.

14 avril - 26 mai 2015
Musée d'Orsay
Auditorium niveau -2

Trio Leos
Marco Enrico Bossi
Trio pour piano et cordes en ré mineur, op. 107
Goffredo Petrassi
Introduzione e allegro pour violon et piano
Alfredo Casella
Sonate a tre, op. 62

Trio Leos© Alex Nolte

 
mar. 14 avril 2015 - 12h30
Musée d'Orsay
Auditorium niveau -2

Pauline Buet, violoncelle
David Violi
, piano
Ferruccio Busoni
Kleine Suite, op. 23, BV 215 (extraits)
Ottorino Respighi
Adagio con variazioni pour violoncelle et piano
Giuseppe Martucci
3 Pezzi, pour violoncelle et piano, op. 69

Pauline Buet© Bernard Martinez

 
mar. 12 mai 2015 - 12h30
Musée d'Orsay
Auditorium niveau -2

Ensemble Musique Oblique
Giuseppe Verdi
Quatuor en mi mineur
Giacomo Puccini
Crisantemi
Ottorino Respighi
Quintette avec piano en fa mineur, P 35

Ensemble Musique Oblique© François Sechet

 
mar. 26 mai 2015 - 12h30
Musée d'Orsay
Auditorium niveau -2

Augmenter la taille du texte Réduire la taille du texte Envoyer à un ami Imprimer
Facebook
Google+DailymotionYouTubeTwitter