Approches sociologiques de l'art au XIXe siècle I

ARCHIVE
2010
Cycle 1/3 : L'argent, l'or, le cuivre et la couleur

Sous la direction de Florence de Mèredieu

tableau
Frédéric Bazille, Edouard ManetL'atelier de Bazille© RMN-Grand Palais-Grand Palais-Grand Palais (Musée d'Orsay) / Hervé Lewandowski
Suivre les itinéraires d'artistes les plus fameux, brosser la figure de l'artiste au travers des grandes oeuvres littéraires du XIXe siècle et découvrir les secrets de fabrique de la peinture, vue comme cosa materiale, tels sont les axes de trois cycles de cours d' histoire de l'art, ouverts à tous les publics.

15 octobre - 3 décembre 2010
Musée d'Orsay
Auditorium niveau -2

Accès gratuit dans la limite des places disponibles
Entrée réservée porte C

L'argent, l'or, le cuivre et la couleur I

Florence de Mèredieu, maître de conférence émérite, université de Paris I Panthéon-Sorbonne (esthétique et science de l'art), auteur de Histoire matérielle et immatérielle de l'art moderne et contemporain (édition augmentée, Larousse, 2004 et 2008)

Depuis le XIXe siècle, la question de l'équivalence entre peinture et argent est posée. La figure de Van Gogh cristallise une forme de rapport complexe à l'argent et aux matériaux précieux en général. L'expérience qu'il a faite dans le domaine de la vente pour le compte de la maison Goupil et Cie, le soutien financier actif de son frère Théo comme la dette qui les lie, ainsi que les multiples références explicites dans leur correspondance au coût de certains pigments, décrivent une métaphore de l'argent, contenue en germe dans la peinture de Van Gogh.

 
ven. 15 octobre 2010 - 12h30
Musée d'Orsay
Auditorium niveau -2

L'argent, l'or, le cuivre et la couleur II

Florence de Mèredieu, maître de conférence émérite, université de Paris I Panthéon-Sorbonne (esthétique et science de l'art), auteur de Histoire matérielle et immatérielle de l'art moderne et contemporain (édition augmentée, Larousse, 2004 et 2008)

 
ven. 22 octobre 2010 - 12h30
Musée d'Orsay
Auditorium niveau -2

L'argent, l'or, le cuivre et la couleur III

Jean-Joseph Goux, philosophe, professeur à l'université de Rice (Houston, Texas), auteur de Frivolité de la valeur, essai sur l'imaginaire du capitalisme, (éd. Blusson, 2000).

Le roman de Zola, L'Œuvre, dessine la figure d'un peintre maudit et martyr, dans laquelle Cézanne, l'ancien condisciple de l'écrivain, a cru se reconnaître. Elle synthétise aussi toutes les vicissitudes de la vie des peintres modernes de cette époque, aux prises avec un public hostile, avec les marchands d'art et les spéculateurs, qui font entrer le marché de la peinture dans une nouvelle ère.

 
ven. 3 décembre 2010 - 12h30
Musée d'Orsay
Auditorium niveau -2

Augmenter la taille du texte Réduire la taille du texte Envoyer à un ami Imprimer
Facebook
Google+DailymotionYouTubeTwitter