La Belle Epoque des Divas

Au tournant de 1900, certaines, comme Adelina Patti, portent l'héritage finissant des romantiques. D'autres, telles Lehmann, Eames, Melba ou Nordica, incarnent la quintessence de la morale musicale victorienne. Et il y a celles irrisées du glamour des temps nouveaux, les Calvé, Garden, Farrar. Fascinantes et fragiles divas, vivant un âge d'or, entre l'étau brièvement desserré des compositeurs démiurges, et le désamour de foules que le cinéma ne tardera pas à captiver !


jeu. 18 juin 2015 - 19h15
Musée d'Orsay
Auditorium niveau -2

Augmenter la taille du texte Réduire la taille du texte Envoyer à un ami Imprimer
Facebook
Google+DailymotionYouTubeTwitter