L'invention du nu moderne

"Le nu tel que les peintres le comprennent n'existe pas" écrit Huysmans dans le Salon de 1879. Au contraire de tous ces peintres pour lesquels le nu est synonyme d'idéal et non de réalité, Degas est à ses yeux le premier à avoir su représenter la nudité du corps féminin dans sa vérité et sa crudité. Des Jeunes Spartiates en exercice  à la série des pastels représentant des femmes se lavant, s'essuyant, se frottant le dos, longuement décrits par Huysmans dans des pages restées inoubliables, on peut voir comment le corps féminin fut pour Degas l'objet d'une fascination attentive, constamment renouvelée par l'usage de nouveaux procédés.

 


Get the Flash Player to see this player.

ven. 20 avril 2012 - 12h30
Musée d'Orsay
Auditorium niveau -2

Augmenter la taille du texte Réduire la taille du texte Envoyer à un ami Imprimer
Facebook
TwitterInstagramGoogle+YouTubeDailymotion