Musée d'Orsay: Pièces de mobilier scandinave

Pièces de mobilier scandinave



Stephan Sinding (1846-1922, Danemark) fut certainement l'un des sculpteurs scandinaves les plus renommés de son temps : Carl Jacobsen lui consacre une place de premier choix dans le musée qu'il fonde à Copenhague en 1888, la Ny Carlsberg Glyptotek, tandis que de nombreux et importants monuments commémoratifs lui sont commandés pour les villes de Bergen et Christiana (aujourd'hui Oslo).
Cette banquette se rattache par son décor au courant symboliste teinté de wagnérisme : faut-il voir dans le bas-relief ornant le haut dossier une allusion à Parsifal assailli par les filles-fleurs de Klingsor ou à Siegfried recueillant les plaintes des filles du Rhin ?

Ce modèle de fauteuil imaginé par Lars Kinsarvik (1846-1925, Norvège), présenté aux côtés d'un second modèle à l'Exposition universelle de Paris en 1900, constitue un bel exemple de ce qu'on appelait le style "Dragon" ou encore le style "Viking". Lars Kinsarvik s'impose comme l'un des champions du renouveau de la technique du bois peint et sculpté.
Les éléments composant la structure de ce fauteuil – montants et traverses du dossier, accotoirs, entretoise du piétement – sont littéralement transformés en totems et bas-reliefs d'où surgit tout un monde de légende. Figures de sorcières et masques alternent avec vrilles et rinceaux dans une polychromie, vraisemblablement plus vive autrefois, à base de tons verts et jaunes ponctués ça et là de touches jaunes et bleues.


Get the Flash Player to see this player.

Le plugin Flash Player est nécessaire pour écouter cette conférence.

dim. 8 janvier 2012 - 16h00
Musée d'Orsay
Auditorium niveau -2

Durée : 1h02


Augmenter la taille du texte Réduire la taille du texte Envoyer à un ami Imprimer
Facebook
TwitterInstagramGoogle+YouTubeDailymotion