Analyses d'oeuvres

Sculpture
Embelli ou déformé, glacé ou sensuel, le corps est omniprésent dans l'art du XIXe siècle. Des étudiants en histoire de l'art et en médiation culturelle associent leur voix à celle d'étudiants et de professeurs en médecine, en sport, en lettres, en histoire, en art dramatique et en musicologie... pour analyser différemment les oeuvres suivantes :

Jean Auguste Dominique Ingres, La Source : le corps entre idéalisation et érotisation
Henri Gervex, Avant l'opération : le corps anatomique
Emile-Antoine Bourdelle, Héraklès archer : le corps du héros
Jean-Baptiste Carpeaux, La Danse : le corps en mouvement
Auguste Clésinger, Femme piquée par un serpent : le corps réaliste
Pierre-Auguste Renoir, Les baigneuses : le corps excessif
Edouard Manet, Olympia : le corps provocant
Thomas Couture, Romains de la décadence : le corps mis en scène
François-Rupert Carabin, bibliothèque : le corps décor

Avec C. Issert, A. Gavoille, S. Jevtovic, P. Manche, C. Drain, Ecole du Louvre ; C. Margaritis, C. Corbasson, E. Cossee, Ecole nationale supérieure des Beaux-Arts ; A. Jourdain, C. Stradella, F. Marceau, M. Ghio, université Paris III, médiation culturelle ; J. Georges, université Paris IV, A-C. Gomes da Cunha, université Paris-VIII-Vincennes, UFR d'études des genres ; T. Julien, Conservatoire national supérieur de danse et de musique de Paris ; F. Outeiro, V. de Carbonnieres, Conservatoire national supérieur d'art dramatique ; T. Bauer, enseignant-chercheur à l'INSEP ; P. Bonnichon, chirurgien des hôpitaux de paris, membre de la Société Française d'Histoire de la Médecine ; I. Pares, flûtiste, Académie de musique de Paris

sam. 16 mai 2009 - 19h30
sam. 16 mai 2009 - 20h00
sam. 16 mai 2009 - 21h00
sam. 16 mai 2009 - 21h30
Musée d'Orsay

Durée 20 minutes


Augmenter la taille du texte Réduire la taille du texte Envoyer à un ami Imprimer
Facebook
TwitterInstagramGoogle+YouTubeDailymotion