Rêve et réalité

ARCHIVE
2011

tableau
Jean Auguste Dominique Ingres, Alexandre DesgoffeVénus à Paphos© RMN-Grand Palais (Musée d'Orsay) / Franck Raux
Constamment déchiré entre l'appel du passé et l'aventure de la modernité, l'homme du XIXe siècle cherche son identité face aux bouleversements sans précédent qui transforment la société. Les artistes sont confrontés à l'envie de vivre le monde contemporain, d'en accepter l'industrialisation et les nouvelles conditions de vie, mais aussi au désir d'un "ailleurs" venu des mythologies, des légendes ou des civilisations anciennes, où, de façon plus intérieure, du rêve et de l'imaginaire.

Certains créateurs se protègent du monde contemporain en se réfugiant dans un passé héroïque, par l'évocation d'épisodes mythologiques (Degas, Moreau ou Maxence), littéraire ou musical. D'autres, face aux événements comme la guerre de 1870, donnent une vision réaliste des combats (Clairin), tandis que Meissonier ou Gustave Doré mêlent allégorie et réalité.
Le vertige, l'angoisse éprouvée devant l'évolution de leur environnement incitent certains - surtout à mesure que s'approche le tournant du siècle - à s'abandonner à l'intuition, à la rêverie, au symbole, dans une recherche des aspirations les plus profondes.
C'est à l'écoute de soi, immergé dans "le centre mystérieux de la pensée", que l'artiste exprime le caractère unique de l'homme, sa destinée douloureuse et solitaire, le mystère de sa vie et de sa mort.

Commissaire

Caroline Mathieu, conservateur en chef au musée d'Orsay

Exposition présentée à :
Séoul, National Art Center, du 4 juin au 25 septembre 2011
Singapour, National Museum of Singapore, du 25 octobre 2011 au 10 février 2012

4 juin 2011 - 10 février 2012

Séoul, Singapour


Augmenter la taille du texte Réduire la taille du texte Envoyer à un ami Imprimer
Facebook
Google+DailymotionYouTubeTwitter