Manet et le Paris moderne

ARCHIVE
2010

Edouard ManetLa serveuse de bocks© RMN-Grand Palais (Musée d'Orsay) / Hervé Lewandowski
Manet, né à Paris en 1832, est un artiste très sensible aux métamorphoses et à la diversité de sa ville. En observateur attentionné et compréhensif, il témoigne de la disparition de certains petits métiers, des côtés obscurs de la cité - pauvreté des clochards, des invalides, prostitution sordide -, ou fait des lieux qu'ils fréquente les sujets de ses toiles - théâtres et opéra de Paris, cabarets, bars et cafés... -.
Son oeuvre semble répondre à l'appel lancé par Baudelaire dans le Salon de 1845 : "Au vent qui soufflera demain, nul ne tend l'oreille; et pourtant l'héroïsme de la vie moderne nous entoure et nous presse. [...] Celui-là sera le peintre, le vrai peintre, qui saura arracher à la vie actuelle son côté épique, et nous faire voir et comprendre, avec de la couleur ou du dessin, combien nous sommes grands et poétiques dans nos cravates et nos bottes vernies".

Pour cette première grande exposition consacrée à Manet sur le sol japonais, c'est donc son regard sur la ville et les nouveaux modes de vie qui est mis en avant. En plus de l'ensemble parisien, l'événement bénéficie de prêts exceptionnels venus de collections japonaises et de grands musées américains et européens, permettant d'évoquer toute la vie et la carrière de l'artiste. Enfin, la confrontation avec les tableaux de ses amis Degas ou Eva Gonzalès, mais aussi avec les scènes plus pittoresques de Béraud, notamment, permet de faire ressortir la spécificité de la vision et de l'art de Manet, et de comprendre pourquoi les avant-gardistes de son époque l'avaient choisi comme chef de file.

Commissaires

Akiya Takahashi, directeur du musée Mitsubishi ; Caroline Mathieu, conservateur en chef au musée d'Orsay

Tokyo, Mitsubishi Ichigokan Museum, du 5 avril au 31 juillet 2010

Exposition organisée avec le Yomiuri Shimbun

Publication

Catalogue d'exposition
Manet et le Paris moderne
Mitsubishi Ichigokan Museum, Tokyo

5 avril - 31 juillet 2010

Tokyo, Mitsubishi Ichigokan Museum


Augmenter la taille du texte Réduire la taille du texte Envoyer à un ami Imprimer
Facebook
Google+DailymotionYouTubeTwitter