Correspondances Musée d'Orsay / Art contemporain

ARCHIVE
2008
Konrad Klapheck / Gustave Moreau


tableau
Konrad KlapheckLes Questions du Sphinx© Adagp, Paris - photo musée de Grenoble
Konrad Klapheck, né en 1935 à Düsseldorf, découvre le musée Gustave Moreau en 1957. Il est séduit par ce peintre "trop littéraire" alors qu'il entend lui-même réaliser une peinture aussi littéraire que possible.
Dans sa série de tableaux sur le thème des machines, il associe les machines à coudre à l'univers féminin. Selon l'artiste, la femme est en effet volontiers arrogante, dominatrice, dangereuse. La machine à coudre, avec ses bras métalliques et ses aiguilles, lui évoque la mante religieuse. Et il retrouve, dans les tableaux de Gustave Moreau, cette image de la femme fatale.

Pour Konrad Klapheck, la jeune fille thrace d'Orphée contemple d'un regard amoureux la tête du poète sauvagement mis à mort par les Ménades - ou par les jeunes Thraces - dépitées par son dédain.

Commissaire

Laurence Madeline, conservateur au musée d'Orsay


Avec le soutien de Audi

Audi

Publication

Catalogue d'exposition
Correspondances 22. Gustave Moreau / Konrad Klapheck
Argol / Musée d'Orsay
15 €

3 juin - 14 septembre 2008
Musée d'Orsay
Avec le soutien de
Audi

Augmenter la taille du texte Réduire la taille du texte Envoyer à un ami Imprimer
Facebook
Google+DailymotionYouTubeTwitter