Arthur Schnitzler et le judaïsme

Vienne a semblé se faire une spécialité de l'occultation des réalités les moins plaisantes de sa société, celle ou l'oeuvre de Kokoschka, Klimt, Schonberg ou Freud, a vu le jour et fait scandale. Arthur Schnitzler, né dans une famille de la bourgeoisie juive assimilée, s'en est fait le chroniqueur et l'observateur clinique. Il a utilisé dans ses nouvelles et son théâtre tout son talent à disséquer les "intimités" de l'être, comme Freud, son contemporain, qui voyait en lui son "double".

Avec Karl Zieger, professeur de littérature comparée, université Charles de Gaulle Lille 3, Lorenzo Bellettini, professeur associé, université de Cambridge, auteur de Schnitzler's Hidden Manuscripts (sous la direction, Peter Lang, 2010) et Cécile Wajsbrot, écrivain et traducteur.

 


Get the Flash Player to see this player.

dim. 20 janvier 2013 - 16h00
Musée d'Orsay
Restaurant

Augmenter la taille du texte Réduire la taille du texte Envoyer à un ami Imprimer
Facebook
Google+DailymotionYouTubeTwitter