Barlach

Couverture
Le sculpteur et écrivain Ernst Barlach (1870-1938) eut un destin à part, à l'image de son art. Il fut longtemps considéré comme trop attaché à sa terre natale, le nord de l'Allemagne, pour "envisager sa production dans l'universel". Dès 1933, il subira le sort de l'élite artistique de son pays : les Nazis décrétèrent son art dégénéré, impur, entaché de décadence et, par conséquent, anti-allemand. Or aujourd'hui, l'Allemagne du Nord ne lui consacre pas moins de cinq musées.

Essentiellement sculpteur sur bois, il est peu représenté dans les collections étrangères. Son oeuvre littéraire, d'une foncière originalité, commence seulement à être traduite en français.

Cette exposition-dossier s'est concentrée sur les années 1906-1912 qui marquent un tournant dans la vie et l'oeuvre de Barlach, et montrent l'évolution de son travail, parvenu à maturité. Il s'agissait de rendre hommage à un artiste capital, en marge des mouvements d'avant-garde.

Commissaire de l'exposition

Catherine Krahmer
Exposition également présentée au musée Barlach (Hamburgh-Wedd), Octobre - Decembre 1988

Publication

Catalogue d'exposition
19 Un sculpteur-écrivain: Ernst Barlach
Krahmer Catherine
Réunion des musées nationaux

7 mars - 5 juin 1988
Musée d'Orsay

Augmenter la taille du texte Réduire la taille du texte Envoyer à un ami Imprimer
Facebook
Google+DailymotionYouTubeTwitter