Charles Maurin (1856-1914). Dessins et gravures

tableau
Charles MaurinComposition© RMN-Grand Palais (Musée d'Orsay) / DR
Apprécié par Degas, proche de Toulouse-Lautrec, Charles Maurin (1856-1914) était à la fois un personnage étrange et un peintre dont la production, souvent de caractère expérimental, a retenu en son temps, le plus grand intérêt des artistes et de la critique. Il est, notamment, un des graveurs les plus inventifs de l'époque, et l'un des protagonistes essentiels du renouveau de la gravure sur bois, au tournant des années 1890. C'est alors qu'il entre en rapport avec François-Rupert Carabin, dont les sculptures témoignent de préoccupations formelles analogues, dans le traitement expressif et réaliste de l'anatomie.

Composée d'une cinquantaine d'oeuvres issues des collections publiques et privées françaises, cette exposition-dossier a privilégié les rapprochements entre Maurin et Carabin.

Commissaires

Maurice Fréchuret, conservateur au musée d'Art moderne de Saint-Etienne et Rodolphe Rapetti, conservateur au musée d'Orsay

20 avril - 11 juillet 1993
Musée d'Orsay

Augmenter la taille du texte Réduire la taille du texte Envoyer à un ami Imprimer
Facebook
Google+DailymotionYouTubeTwitter