Chercheurs de lumière

Tableau
On oublie souvent que Le printemps de Millet représente un simple phénomène de décomposition de la lumière blanche. On distingue à peine le célèbre couple de paysans de L'Angélus, discrètement peint en contre-jour. Des ombres planent sur bien des tableaux : Van Gogh les montrent colorées et Claude Monet nous trompe en reportant celle de La Pie du mauvais côté ! Si Monet, encore lui, voir rouge, c'est parce que la lumière épaisse du petit matin enveloppe la cathédrale de Rouen. Quand l'art et la science s'emmêlent, on a bien besoin d'esprits éclairés pour faire toute la lumière sur cette affaire de couleurs.

dim. 31 août 2014 - 15h00
dim. 12 octobre 2014 - 15h00
dim. 14 décembre 2014 - 15h00
Musée d'Orsay
Comptoirs d'accueil

Augmenter la taille du texte Réduire la taille du texte Envoyer à un ami Imprimer
Facebook
Google+DailymotionYouTubeTwitter