Correspondances Musée d'Orsay / Art contemporain

Le principe est simple : inviter un artiste d'aujourd'hui à choisir une oeuvre du musée et à présenter l'une des siennes en regard. Du dialogue ainsi engagé naît la double possibilité de voir les collections sous un nouveau jour et de faire résonner autrement leur modernité toujours active.


Gustave Courbet, La Truite
Brice Marden, Extremes
Artiste américain, Brice Marden a choisi La Truite de Gustave Courbet (1873), qui fait écho à l'emprisonnement de l'artiste après la Commune. Par l'impression d'angoisse réelle qui se dégage de la toile, Courbet transcende le thème traditionnel de la nature morte. Figure de l'abstraction minimaliste, Marden présente une oeuvre inédite, Extremes, diptyque où l'espace vibre les couches de matière, en un jeu complexe de linéaments colorés.


Edward Steichen, Balzac
Alain Kirili, Un coup de dés jamais n'abolira la sculpture
Fasciné par l'énergie de Rodin, entre éblouissement de la vigueur sensuelle et déploiement des passions humaines, Alain Kirili a choisi les photographies d'Edward Steichen, publiées dans Camera Work en 1911 : les vues du Balzac prises à Meudon par ce chantre du pictorialisme. Trouvant un référent sensible dans le chef-d'oeuvre de Rodin, Kirili présente un ensemble de cinq sculptures de la série des Segou et des Totems.

Commissaire général


Serge Lemoine, Président du musée d'Orsay, avec la participation d'Olivier Gabet, conservateur au musée d'Orsay

Publication

Revue
48/14, La revue du musée d'Orsay N°20, printemps 2005
Musée d'Orsay / Réunion des musées nationaux
11 €

31 janvier - 30 avril 2006
Musée d'Orsay

Augmenter la taille du texte Réduire la taille du texte Envoyer à un ami Imprimer
Facebook
Google+DailymotionYouTubeTwitter