De fer et de verre

"Paris embellie, Paris agrandie, Paris assainie" ! Tel est le maître mot de la campagne de rénovation de la capitale sous le Second Empire. Le préfet Hausmann perce la ville de larges avenues, l'architecte Baltard érige de nouvelles architectures de fer et de verre. A deux, ils inventent le visage moderne de la capitale. Pari gagné !
Dans l'atelier, les enfants parient sur le plan et le volume et bâtissent des projets ingénieux.

 

Musée d'Orsay
Comptoirs d'accueil

Augmenter la taille du texte Réduire la taille du texte Envoyer à un ami Imprimer
Facebook
Google+DailymotionYouTubeTwitter