Dessins néo-impressionnistes

dessin
Laurent Ernest JosephGeorges Seurat© RMN-Grand Palais (Musée d'Orsay) / Christian Jean
Parallèlement à l'exposition organisée au Grand Palais pour le centenaire de la mort de Georges Seurat, le musée d'Orsay a présenté un choix de dessins d'artistes néo-impressionnistes provenant de ses collections et de quelques collections privées.


En guise de préambule, une dizaine de dessins d'Ernest Laurent (1859-1929) portant sur le tableau exposé au Salon de 1884 sous le titre Scène au bord du ruisseau (Beethoven op. 68), rappellent les liens qui se nouèrent entre Seurat, Ernest Laurent et Aman-Jean à l'école des Beaux-arts et leur travail réalisé en commun après leur départ de l'école.


Ensuite, les dessins de Charles Angrand (1854-1926), Henri-Edmond Cross (1856-1910), Georges Lemmen (1865-1916), Maximilien Luce (1858-1941), Camille Pissarro (1850-1903), Théo Van Rysselberghe (1862-1926) témoignent, à titres divers, de l'influence exercée par Seurat tant en France qu'à l'étranger.

Utilisant volontairement une technique austère - crayon noir, crayon conté ou fusain, sur un feuillet blanc -, ces artistes ont su transformer les motifs les plus simples par les seules modulations de la lumière.


Enfin, un ensemble de dessins de Paul Signac (1863-1931) fait apparaître les rapports étroits existant entre les deux dessinateurs. Signac, à ses débuts, utilise le même crayon que Seurat et poursuit les mêmes recherches en matière d'effets d'optique et de lois des couleurs. Des "noirs" de Signac comme ceux de Seurat se dégage une surprenante poésie, empreinte de sérénité et de majesté.

Commissaire de l'exposition

Arlette Sérullaz, conservateur en chef au département des arts graphiques au musée du Louvre

9 avril - 7 juillet 1991
Musée d'Orsay

Augmenter la taille du texte Réduire la taille du texte Envoyer à un ami Imprimer
Facebook
Google+DailymotionYouTubeTwitter