Guimard

Après la "redécouverte" d'Hector Guimard (1867-1942) à la fin des années 60 et à l'occasion du cinquantième anniversaire de sa mort, le musée d'Orsay a présenté la première exposition monographique portant sur l'ensemble de son oeuvre. Elle a mis en perspective la notion de "style Guimard", selon la formulation de l'artiste.

Son ambition d'atteindre à un "art total" faisant fusionner architecture et décor se fonde sur trois principes : une logique de structure organique s'appliquant à l'architecture, tant extérieure qu'intérieure ; une adaptation fonctionnelle à ses lois d'usage et à son environnement physique et social ; la capacité de l'oeuvre à éveiller une émotion esthétique.


L'exposition s'est articulée autour des réalisations les plus caractéristiques de l'artiste, qui donnait lieu à une confrontation des oeuvres graphiques - dessins, affiches et prospectus, textiles - et des objets en trois dimensions - mobilier, éléments d'architecture, objets d'art. Elle a abordé, par ailleurs, des préoccupations thématiques majeures de Guimard concernant certains types d'habitat (la villa suburbaine, l'hôtel particulier, l'immeuble de rapport, l'habitation standardisée) et l'architecture funéraire.

Commissaire de l'exposition

Philippe Thiébaut, conservateur au musée d'Orsay

Publication

Catalogue d'exposition
Guimard
Réunion des musées nationaux

13 avril - 26 juillet 1992
Musée d'Orsay

Augmenter la taille du texte Réduire la taille du texte Envoyer à un ami Imprimer
Facebook
Google+DailymotionYouTubeTwitter