Musée d'Orsay: La beauté documentaire, 1840-1914

La beauté documentaire, 1840-1914

photographie
Edouard DurandelleLe Nouvel Opéra de Paris, sculpture ornementale© RMN-Grand Palais (Musée d'Orsay) / DR
La présentation porte sur les applications documentaires de la photographie au XIXe siècle, dans des domaines aussi divers que l'astronomie, la microphotographie, l'architecture - relevés et inventaires de bâtiments -, la topographie et la géologie - missions américaines d'exploration du territoire.

Réalisées à des fins strictement documentaires, souvent dans le cadre de commandes précises, selon des dispositifs contraignants laissant peu de liberté à l'opérateur, ces images se révèlent fréquemment comme d'étonnantes créations, riches en innovations formelles.

L'ensemble comprend plus d'une soixantaine de tirages dont le gigantesque relevé topographique de plus de cinq mètres de long du siège de Sébastopol, réalisé en Crimée en 1855-1856 par le colonel Langlois, peintre d'histoire, assisté de l'architecte Méhédin.

Commissaire


Quentin Bajac, conservateur au musée d'Orsay

Publication

Revue
48/14, La revue du musée d'Orsay N°16, printemps 2003
Musée d'Orsay / Réunion des musées nationaux
11 €

8 avril - 29 juin 2003
Musée d'Orsay

Galerie de photographie rez-de-chaussée côté Lille


Augmenter la taille du texte Réduire la taille du texte Envoyer à un ami Imprimer
Facebook
Google+DailymotionYouTubeTwitter