Musée d'Orsay: L'album de famille : figures de l'intime

L'album de famille : figures de l'intime

photographie
Achille Bonnuit (attribué à)Groupe de cinq femmes dans le jardin© RMN-Grand Palais (Musée d'Orsay) / DR
Grâce à la photographie, un nouveau genre de représentation apparaît à la fin du XIXe siècle, qui témoigne des liens affectifs familiaux. Il s'épanouit dans les albums de famille, que la bourgeoisie et l'aristocratie préparent pour leurs proches. Souvent habilement composés, ces albums permettent aussi d'explorer les qualités esthétiques du genre. Ils préservent et valorisent l'intimité, transmettent visages et modes de vie, tout en révélant de nouvelles recherches visuelles.

La collection du musée d'Orsay est exceptionnelle car elle rassemble des vues réalisées dans l'entourage d'artistes, voire par les artistes eux-mêmes, qui montrent le versant intime de personnages célèbres. Les premiers portraits de famille sont des daguerréotypes encore figés et contraints, notamment ceux de la famille de Millet.

Puis sont déclinées les différentes émotions vécues : les albums des familles Menier, Vaudoyer ou Henri Lemoine fixent des moments heureux. Enfin avec l'apparition de l'instantané, aux portraits de groupe un peu solennels vont succéder jeux d'enfants, rires et baignades, ainsi ceux de la famille Terrasse saisis par Bonnard.

Commissaire


Dominique Planchon-de Font-Réaulx, conservateur au musée d'Orsay.

Publication

Revue
48/14, La revue du musée d'Orsay N°17, automne 2003
Musée d'Orsay / Réunion des musées nationaux
11 €

11 novembre 2003 - 15 février 2004
Musée d'Orsay

Galerie de photographie rez-de-chaussée côté Lille


Augmenter la taille du texte Réduire la taille du texte Envoyer à un ami Imprimer
Facebook
TwitterInstagramGoogle+YouTubeDailymotion