Les donations Vollard

Autour de la collection du musée Léon-Dierx de La Réunion

Tableau
Paul GauguinLa belle Angèle© RMN-Grand Palais (Musée d'Orsay) / Hervé Lewandowski
Universellement connu comme marchand, éditeur d'art et collectionneur..., Ambroise Vollard est né à La Réunion en 1868. Quittant l'île pour entamer des études de droit à Montpellier puis à Paris, il ouvre une galerie d'art qui, bientôt célèbre, est fréquentée par les artistes et les intellectuels de l'avant-garde. Parisien d'adoption, il demeure dans la capitale jusqu'à sa mort en 1939.

Dès 1912, Ambroise Vollard fait don de deux peintures, un Valtat et un Vlaminck, au musée Léon-Dierx fondé l'année précédente à Saint-Denis. En 1947, son frère Lucien offre à son tour 157 oeuvres puisées dans ce qui restait de la collection.

L'exposition, augmentée d'oeuvres faisant partie des diverses donations Vollard aux musées parisiens - La Belle Angèle de Gauguin (musée d'Orsay), son portrait par Renoir et des peintures de Maillol (Musée du Petit Palais) - met l'accent sur les oeuvres-phares de cette collection méconnue. Certaines, même, sont inédites : l'extraordinaire Masque de sauvage de Gauguin auquel répond le mystérieux bronze de Picasso dont Vollard fut l'un des découvreurs, l'esquisse pour Les Muses par Maurice Denis, dont le tableau achevé est conservé au musée d'Orsay, un pastel de Mary Cassatt mais aussi des céramiques fauves de Vlaminck, ainsi que de très nombreuses oeuvres graphiques (estampes et dessins).

Cette exposition met en relief la personnalité aux multiples facettes d'un découvreur de talents et éditeur de génie qui sut faire de sa galerie un des hauts lieux de la création artistique.

Commissaire


Claire Frèches-Thory, conservateur en chef au musée d'Orsay
Jean-Paul Le Maguet, conservateur en chef du musée Léon-Dierx (1997-1999)
Jean-François Rebeyrotte, chargé d'action culturelle au au Léon-Dierx
Marie Lhébrard, chargée d'enseignement à l'Ecole du Louvre

Exposition organisée avec le soutien de la DRAC-Réunion, Air France et Gras Savoye

4 juillet - 3 septembre 2000
Musée d'Orsay

Espace d'exposition temporaire


Augmenter la taille du texte Réduire la taille du texte Envoyer à un ami Imprimer
Facebook
Google+DailymotionYouTubeTwitter