Stars et monstres sacrés

Louise Abbéma (1853-1927)
 Sarah Bernhardt
 1875
 Médaillon uniface en bronze
 H. 2 ; P. 2 ; Diam. 16 cm
 Paris, musée d'Orsay
 legs du Dr Robert Le Masle, 1974
Louise AbbémaSarah Bernhardt© DR
La star est celle qui, par son art, transcende les limites de l'humain et résout dans l'aisance les pires difficultés. A travers elle, la virtuosité offre une image de la perfection, elle place l'étoile au-dessus des mortels, elle est gage de sa divinité. La star se distingue encore par le surcroît de son talent et la multiplicité de ses dons.

Le propre de cette exposition était d'évoquer cinq figures d'interprètes légendaires dans le domaine musical au tournant du siècle dernier et d'offrir des images de leur vie et de leur carrière : soit deux divas, Adelina Patti (1843-1919) et Nellie Melba (1861-1931) ; celui que l'on appelait le "ténor du siècle", Enrico Caruso (1873-1929) ; le pianiste et compositeur polonais Ignacy Jan Paderewski (1860-1911), interprète de Chopin, Liszt, Schumann et Schubert.

Sarah Bernhardt également, personnage à peu près incontournable dès que l'on parle de monstres sacrés en 1900 ; sa voix entra d'ailleurs pour une bonne part dans le mythe qui l'entoura.

Personnalités toutes connues et saluées à leur époque, leur nom exerce encore une fascination.

Commissaire de l'exposition

Jean-Michel Nectoux, conservateur au musée d'Orsay

Publication

Catalogue d'exposition
02 Stars et monstres sacrés
Nectoux Jean-Michel
Réunion des musées nationaux

19 décembre 1986 - 1 mars 1987
Musée d'Orsay

Augmenter la taille du texte Réduire la taille du texte Envoyer à un ami Imprimer
Facebook
Google+DailymotionYouTubeTwitter