Stéphane Mallarmé (1842-1898)

tableau
Edouard VuillardLa maison de Mallarmé à Valvins© RMN-Grand Palais (Musée d'Orsay) / Hervé Lewandowski
Stéphane Mallarmé est mort dans sa maison de Valvins, le 9 septembre 1898. Le musée d'Orsay rend hommage à l'oeuvre du poète, qui compta parmi ses proches des artistes comme Manet, Whistler, Gauguin et Redon. Cette rétrospective consacrée à Mallarmé propose un parcours à la fois chronologique et thématique de son oeuvre - des premiers sonnets qui se situent encore dans l'orbite baudelairienne à l'oeuvre ultime, Un Coup de dés... (1897) -, qui bouleverse définitivement les règles poétiques en vigueur et porte en germe le concept du Livre.

Le manuscrit autographe d'Un Coup de dés..., dans la mise en page réalisée par l'écrivain, constitue un moment clé de l'exposition. En contrepoint sont évoquées, à travers ses portraits et ses collections, les relations de Mallarmé avec ses contemporains, littérateurs et artistes.

Exposition organisée en collaboration avec la Bibliothèque littéraire Jacques Doucet.


Commissaires

Luce Abélès, chargée de la littérature au musée d'Orsay, Bertrand Marchal, professeur à l'université de Reims-Champagne-Ardennes et Yves Peyré, directeur de la Bibliothèque littéraire Jacques Doucet.

Publications

Revue
48/14, La revue du musée d'Orsay N°07, automne 1998
Musée d'Orsay / Réunion des musées nationaux

Catalogue d'exposition
Mallarmé, un destin d'écriture
Peyré Yves
Réunion des musées nationaux / Gallimard
44,21 €

29 septembre 1998 - 17 janvier 1999
Musée d'Orsay

salles 67, 68 et 69


Augmenter la taille du texte Réduire la taille du texte Envoyer à un ami Imprimer
Facebook
Google+DailymotionYouTubeTwitter