Van Gogh à Paris

tableau
Vincent van GoghLe restaurant de la Sirène à Asnières© RMN-Grand Palais (Musée d'Orsay) / Gérard Blot
Début mars 1886, Vincent Van Gogh arrive à Paris à l'improviste et s'installe pour deux ans chez son frère Théo, directeur de l'une des succursales de la galerie Boussod, Valadon et Cie.

Après un court séjour à l'atelier de Cormon, fin 1886, où il étudie le nu et fait la connaissance en particulier de Toulouse-Lautrec et Emile Bernard, il décide de travailler seul. S'ensuit une rapide maturation de son style vers l'impressionnisme et le néo-impressionnisme, où l'on dénote par ailleurs une nette influence des maîtres japonais.

Dans un périmètre très circonscrit (Asnières, Clichy, la Butte Montmartre et ses cafés), Van Gogh puise ses motifs en harmonie avec ses aspirations artistiques. Si le passage d'une palette sombre à l'utilisation de couleurs plus claires est manifeste, il n'en devient pas pour autant le disciple d'une "Ecole", mais progresse rapidement dans l'élaboration de son propre langage pictural.

Cette exposition a été l'occasion de confronter les oeuvres parisiennes de Vincent van Gogh à celles des principaux maîtres des avant-gardes de l'époque.

Elle comprenait plus de cinquante tableaux et une dizaine de dessins de l'artiste ainsi qu'une cinquantaine d'oeuvres d'autres peintres de son entourage immédiat : Toulouse- Lautrec, Emile Bernard, Georges Seurat, Paul Signac, etc...

Commissaires de l'exposition

Françoise Cachin, directeur du musée d'Orsay et Bogmila Welsh-Ovcharov, professeur à l'Université de Toronto.


Avec la participation du Crédit Agricole d'Ile de France.

Publication

Catalogue d'exposition
Van Gogh à Paris
Réunion des musées nationaux

2 février - 15 mai 1988
Musée d'Orsay

Augmenter la taille du texte Réduire la taille du texte Envoyer à un ami Imprimer
Facebook
Google+DailymotionYouTubeTwitter