Musée d'Orsay: Camera Work (1903-1917)

Camera Work (1903-1917)

photographie
Edward SteichenProfil d'Auguste Rodin avec sa sculpture Victor Hugo© Estate of Edward Steichen
La prestigieuse revue Camera Work, organe du groupe américain "Photo-Secession" dirigé par Alfred Stieglitz, fut créée pour défendre la photographie artistique au tournant du siècle, et pour lui assurer la plus grande diffusion possible.

Elle offre un panorama significatif des créations pictorialistes, sous forme de superbes reproductions en héliogravure tirées à partir des négatifs originaux.


Aujourd'hui encore, le mouvement pictorialiste est très controversé. Les tenants de ce courant récusaient la photographie documentaire afin d'élever celle-ci à la dignité esthétique. Tournant volontairement le dos au réel et au reportage, les photographes pictorialistes préfèrent l'évocation d'un monde intériorisé et idéalisé, proche en ce sens des courants artistiques de l'époque. Le pictorialisme est ainsi considéré par certains comme un détournement de la vraie nature du médium, pour d'autres, il a permis à la photographie d'atteindre à l'imaginaire et à la création.


Quoiqu'il en soit, le pictorialisme, qui trouva sa forme la plus vigoureuse et la plus originale dans les pays anglo-saxons, a donné naissance à de véritables chefs-d'oeuvre, si l'on en juge par les images publiées dans Camera Work.

Ceux-ci ont particulièrement leur place au musée d'Orsay, non loin des tableaux symbolistes ou nabis et des oeuvres de l'Art nouveau avec lesquels ils présentent une forte parenté.

Commissaire de l'exposition

Françoise Heilbrun, conservateur en chef au musée d'Orsay

30 novembre 1987 - 28 février 1988
Musée d'Orsay

Augmenter la taille du texte Réduire la taille du texte Envoyer à un ami Imprimer
Facebook
TwitterInstagramGoogle+YouTubeDailymotion