Gustave Le Gray photographe (1820-1882)

Gustave Le GrayBrick, dit aussi Le brick au clair de lune© Musée d'Orsay, dist. RMN-Grand Palais / Patrice Schmidt
Gustave Le Gray fut un chef d'école de la photographie française primitive (entre 1847 et 1860) considérée aujourd'hui comme un "âge d'or". La grande force de ce technicien hors pair repose surtout sur le lyrisme parfois métaphysique avec lequel il a su reproduire la nature, dans ses marines grandioses, ses études du ciel ou ses vues de la forêt de Fontainebleau. Un lyrisme que l'on retrouve même dans certains reportages historiques, tel celui qui montre les barricades et les destructions à Palerme en 1860 lors du Risorgimento. Dès les débuts, les plus grands photographes ont su s'imposer comme des visionnaires et des poètes.

Cette exposition, la première grande manifestation consacrée à l'artiste, a été organisée par l'Art Institute de Chicago, et enrichie par l'adjonction d'oeuvres provenant des collections françaises.

Commissaire de l'exposition

Françoise Heilbrun, conservateur en chef au musée d'Orsay

7 juin - 14 août 1988
Musée d'Orsay

Augmenter la taille du texte Réduire la taille du texte Envoyer à un ami Imprimer
Facebook
TwitterInstagramGoogle+YouTubeDailymotion