Photographies de Pierre Bonnard (1867-1946)

Pierre BonnardUn chat saute sur la robe d'Andrée Terrasse© Musée d'Orsay, dist. RMN-Grand Palais / Patrice Schmidt
Au cours des années 1880, la technique photographique s'était considérablement simplifiée et nombreux furent les peintres qui s'y adonnèrent : de Degas à Edvard Munch, en passant par les peintres du groupe nabi, tels Pierre Bonnard et Edouard Vuillard.

Les photographies de Bonnard offrent de fortes similitudes avec ses tableaux : quelques nus intimes de Marthe, son modèle préféré et sa future épouse, ou les scènes familiales dans la propriété des parents Bonnard, "Le Clos".

Mais l'unité de la vision est plus frappante encore que la parenté des sujets.

On retrouve dans ses photographies la même audace, son penchant pour l'harmonie décorative, son goût du geste vif, du mouvement dansant et de la fantaisie, la même grâce mystérieuse qui transfigure les scènes quotidiennes (toutes qualités très bien servies d'ailleurs par la technique de l'instantané).

La sûreté de l'oeil de Bonnard et la qualité de son invention font de ses photographies des chefs-d'oeuvre, même s'il ne s'est jamais pris au sérieux.

Une telle production montre qu'en transposant en photographie sa vision de peintre d'avant-garde, il était en avance sur bien des photographes de son temps.

Commissaires de l'exposition

Françoise Heilbrun, conservateur au musée d'Orsay et Philippe Néagu, attaché principal au musée d'Orsay

Publication

Catalogue d'exposition
16 Bonnard photographe
Réunion des musées nationaux

27 octobre 1987 - 24 janvier 1988
Musée d'Orsay

Augmenter la taille du texte Réduire la taille du texte Envoyer à un ami Imprimer
Facebook
TwitterInstagramGoogle+YouTubeDailymotion