Turner, Whistler, Monet

Tableau
Claude MonetLondres, le Parlement. Trouée de soleil dans le brouillard© RMN-Grand Palais (Musée d'Orsay) / Hervé Lewandowski
C'est à Londres, en 1871, que débute la relation entre ces trois artistes.

Claude Monet (1840-1926) se réfugie dans la capitale anglaise en cette "année terrible". Il y découvre les oeuvres de Turner (1775-1851), notamment celles du legs Turner alors exposées, ainsi que les premiers Nocturnes de Whistler (1834-1903) qui, avait lui-même ressenti très jeune un attrait pour les paysages du maître anglais. Il se peut que Monet ait également eu connaissance des gravures de la Tamise par Whistler publiées cette même année.

L'originalité artistique de Turner vient enrichir le regard porté sur les compositions whistlériennes, ce qui n'est pas étranger à l'élaboration du nouveau mouvement pictural de l'impressionnisme.

Les premières oeuvres inspirées en 1871 par la Tamise à Monet, ses "effets de brouillard sur la Tamise", ses premières peintures du Parlement, seront confrontées à des oeuvres plus tardives de sa célèbre série des "vues de la Tamise" dont les ponts de Waterloo, de Charing Cross... Il est enfin riche d'enseignement de faire voisiner ces variations de Monet avec des gravures de Whistler, ou encore, avec peintures et aquarelles de Turner, depuis Londres jusqu'à l'étape ultime de Venise.

A ce "dialogue" à trois voix tout de poésie, constitué d'oeuvres émouvantes et élégiaques, s'ajoutent alors celles de Ruskin et de Mallarmé, toutes en parfaite harmonie. Car après le réalisme, puis l'invention de l'impressionnisme, la relève s'est manifestée avec l'apparition du symbolisme "peinture d'âmes, peinture d'idées".

Comité scientifique

Katharine Lochnan, Senior Curator at the Art Gallery of Ontario, Toronto
Sylvie Patin, Conservateur en chef au musée d'Orsay, Paris
Alison Smith, Senior Curator of Exhibitions at the Tate Gallery, Londres
Ian Warrell, Curator of British Art at the Tate Gallery, Londres
John House, Professeur d'Histoire de l'art au Courtauld Institute of Art, Londres

Exposition également présentée
à l'Art Gallery of Ontario de Toronto du 12 Juin au 5 septembre 2004
à la Tate Gallery (Tate Britain) de Londres du 12 février au 15 mai 2005

Cette exposition s'inscrit dans le cadre de la célébration du centenaire de l'Entente Cordiale entre la Grande-Bretagne et la France.

Elle est organisée à Paris avec le soutien de ABN-AMRO.

Publication

Catalogue d'exposition
Turner-Whistler-Monet
Réunion des musées nationaux / Tate Publishing
39 €

13 octobre 2004 - 17 janvier 2005

Paris, Galeries nationales du Grand-Palais


Augmenter la taille du texte Réduire la taille du texte Envoyer à un ami Imprimer
Facebook
TwitterInstagramGoogle+YouTubeDailymotion