Victor Laloux (1850-1937), l'architecte de la gare d'Orsay

dessin d'architecture
Victor LalouxGare d'Orsay, façade sur la rue de Bellechasse© RMN-Grand Palais (Musée d'Orsay) / DR
L'histoire a retenu de Victor Laloux, Prix de Rome en 1878, le chantre de l'académisme occupant tous les jurys officiels et les présidences des grandes sociétés d'architectes et d'artistes. Architecte éclectique, Victor Laloux était aussi un grand "patron" d'atelier à l'école des Beaux-arts. Il réalisa notamment les Hôtels de Ville de Tours et de Roubaix et la gare de Tours. Il fut chargé en 1898 des travaux de surface de l'hôtel et de la gare d'Orsay.

Rien ne fut épargné pour y apporter modernisme et confort. Le fastueux décor imaginé par Laloux et son équipe mêlait dans un éclectisme opulent tous les styles du classicisme français, de Louis XIV à Louis XV : c'était là une véritable profusion de pierres, de staff et de fontes ornementales.


La gare d'Orsay, chef-d'oeuvre du modernisme et de l'industrie en 1900, influa grandement l'architecture des gares américaines. Elle ne tarda pas cependant à être dépassée : voies trop courtes, absence de flexibilité... Le bâtiment connut ensuite les usages les plus divers : accueil des prisonniers en 1945, conférence de presse du Général de Gaulle à son retour au pouvoir en mai 1958, tournage du Procès d'Orson Welles en 1962, hôtel des ventes, théâtre et ... musée.


A l'occasion du cinquantième anniversaire de sa mort, le musée d'Orsay voulut rendre hommage à l'architecte qui a conçu le bâtiment qui l'abrite aujourd'hui.

Commissaire de l'exposition

Marie-Laure Crosnier Leconte, chargée d'études documentaires au musée d'Orsayexposition présentée au musée des Beaux-arts (Tours), du 26 septembre au 6 décembre 1987

26 mai - 30 août 1987
Musée d'Orsay

Augmenter la taille du texte Réduire la taille du texte Envoyer à un ami Imprimer
Facebook
TwitterInstagramGoogle+YouTubeDailymotion